Aller au contenu principal

La resurrection de William Onyeabor

30 ans après ses derniers morceaux, il revient pour célébrer Jésus.

Par Sophie Marchand

Connaissez-vous William Onyeabor, qui a été l'un des secrets les mieux gardés de la musique pendant un temps ? Pionnier de la dance psychédélique nigériane, il a fallu attendre qu'un label de passionnés, le Luaka Bop, se mette en tête de révéler aux oreilles de tous cet innovateur qui avait déjà convaincu nombre de mélomanes et d'artistes. A son propos, Damon Albarn avait déclaré que « quiconque composant de la musique en ce moment allait se prendre ce disque de plein fouet ». Depuis, les références, les remix et les déclarations d'amour se sont multipliés. 

 

Nous vous avions fait découvrir son opus Who is William Onyeabor réédité sur les labels Luaka Bop / La Baleine et qui avait mis du temps à sortir parce que l'artiste lui-même s'y opposait. La raison ? William Onyeabor s'est converti depuis au christianisme et l'on savait qu'il avait décidé de se consacrer à son Eglise refusant que l'on se replonge dans son passé.  

Du coup, le fait qu'un de ses morceaux ait ressurgi sur internet sous le titre "Thank You Little Jesus",  n'a rien de surprenant. Et quand on découvre qu'il n'y a là aucun second degré - ce morceau étant dans la plus pure tradition des chants gospels évangelistes, on se dit que le roi de la dance nigériane a bien changé. Pourtant reste un certain charme dans cette composition artisanale, qui répondra à toutes nos questions : maintenant nous savons ce qu'est devenu William Onyeabor.