Aller au contenu principal

Avant - première : La nouvelle session live d'Odezenne

Le troisième épisode de la session live pour Novaplanet.

Par Jean Morel

Entamée depuis deux épisodes, la série de live sessions de Odezenne qui réinterprète son EP " Rien " dévoile un autre visage de ce disque, en ce qu'il reflète la façon dont il a été pensé, loin du sample dans une approche plus organique. Ces sessions témoignent aussi de l'ampleur qu'à pris le groupe sur scène, ici dans une version plus intimiste, au coeur de la relation du groupe, sous la caméra d'Adrien Benoliel et l'oreille attentive de Daniel Burkhart.

Pour Novaplanet, Alix nous dévoile la démarche de ces sessions. 

 

"Daniel Burkhart, c’est l’un des deux ingénieurs son qui nous suit depuis notre premier album sans. chantilly. On fait nos disques avec lui.

On a voulu jouer ce dernier EP comme une session live en studio, faire les tracks tous ensemble en une prise. Obligé pour ça d’inviter un claviste supplémentaire, Mattia n’ayant pas assez de bras pour tout jouer seul. On a voulu aussi augmenter un peu les versions en rajoutant un batteur aux séquences rythmiques déjà existantes. Ca fait parti des tests qu’on fait pour le nouvel album. C’est naturellement Stéfano qui est venu faire cette session avec nous, le frère de Mattia. Il est batteur de jazz professionnel, tout comme l’était leur père Enrico Lucchini, un grand batteur jazz des années 70’s.

 

Je crois que c’est en voyant le basement de Radiohead qu’on a eu cette idée, l’envie de montrer un autre visage des morceaux. Quelque chose de moins maitrisé qu’une version disque classique où tout est fait séparément. Les lignes de basse, la guitare, les synhtés, les voix et ainsi de suite, comme un sandwich qu’on assemble, pas le même truc du tout. C’est probablement la suite logique de la manière dont on a fait cet EP, c’est à dire sans samples.

Finalement on a joué le disque « rien » en entier, ça coulait bien. Vingt-cinq minutes de session qu’on a découpées en 5 épisodes et dont voici le troisième, Novembre.

Novembre c'est l'histoire d'une révolution. une marche sur Paris, ça semble aussi d'actualité."

 

En concert à l'Olympia le 10.03.2015