Aller au contenu principal
RanXerox, héros cyberpunk

RanXerox, héros cyberpunk

Un bd postmoderne pour new-wave ?

Par Jean Rouzaud

Lorsque TANINO LIBERATORE, dessinateur italien inconnu, a lancé son héros en France (après des débuts dans la magazine italien et New Wave FRIGIDAIRE), ça a fait un boum !

Cousin italien des héros américains musclés de Richard CORBEN, (un des rois de la BD UNDERGROUND de science fiction, publiée dans ACTUEL), RANXEROX arrivait de la planète BLADE RUNNER (Futur Destroy), mais avec des tons chatoyants et vénitiens. 

LIBERATORE, que je croisais aux BAINS DOUCHES (où il campait) m’avait raconté qu’il coloriait ses cases avec des PRODUITS DE BEAUTE : coquetterie, raffinement.. ou délire mytho ? 

En réalité, les crayons à paupières, mascara, fonds de teints, rouges à lèvres et autre FARDS ont donné à cette BD un côté renaissance PUNK, avec des roses, mauves, pourpres, turquoises, et autres émeraudes… UNIQUES dans les COMIX .

La force de cette BD vient beaucoup de la PLASTIQUE des nombreux personnages : musclés, veinés, cicatrisés, vêtus en sportswear, mâtiné de militaire... Une pub FIORUCCI en mieux.

Le costaud a des petites copines ( LUBNA, ANYA…), lolitas punks dures à cuire ? On pense à LARA CROFT, mais aussi à LEON ou NIKITA de Luc Besson… Sauf que c’était avant !

Dessin DESIGN, BD d’avant garde, Liberatore a marqué son époque, mais pour un FUTUR plus durable que l’armée des suiveurs d’aujourd’hui…

Encore un effort les dessineux !.. il faut INVENTER, prendre des risques,

Et peut être jeter un coup d’œil à RANX ?

Réedition « RANX » l’ intégrale . 1978 -1996. GLENAT éditions. 180 pages . Grand Format couleur . Hors collection . Scénar : Stefano Tamburini (et même Alain Chabat).. 29 Euros .