Aller au contenu principal
CW Stoneking

CW Stoneking

Le blues de la jungle par un espèce de blanc-bec hors du temps, tatoué, coiffé... Bienvenue dans le monde du roi de la défonce.

Par Adrien Gingold

Un style hors du temps, une voix pas possible, un accent de vieillard, des tattoos improbables et une guitare bluesy. Si le terme ovni est souvent galvaudé dans le jargon du journalisme musical, il prend tout son sens à la découverte de l'univers ambiance bush australien de monsieur CW Stoneking.

 

 

Invité dans le "Dans les Oreilles" d'Isadora Dartial, le jeune chanteur australien tout de blanc vêtu (chaussettes comprises) se rappelle de ses premiers émois musicaux, les ballades que lui jouait son père à la guitare, le soir avant d'aller se coucher.
Le vieux blues américain et le Mississippi pénètrent le Stoneking enfant, à l'image du Candy Man de Mississipi John Hurt.

 

Sam Cooke, Ray Peterson... CW grandit au milieu du désert, au son du blues des années 60 et des bandes originales des dessins animés de Disney, comme le Robin Hood de Roger Miller.


A l'adolescence, il recherche sa propre musique.

 

Les premières économies d'un Stoneking de 13 ans partiront dans l'acquisition d'un Hendrix.


 
Sur scène, il va voir le Warumpi Band, un des tout premiers groupes de rock aborigènes, qui chante contre le racisme, mais restera marqué à vie par un vieux chanteur qu'il croise au hasard d'une rue. Stoneking a alors 18 ans, et à l'écoute du banjo de l'ancien, comprend exactement l'émotion que peut transmettre le blues.
Une révélation, qui lui fera croire en son propre potentiel
(ci-dessous: clip Jungle Blues).

 

 

Lorsqu'il découvre Tom Waits, Stoneking, jusque là bon guitariste dans différents groupes, comprend qu'il peut d'appréhender les musiques et les textures de manière différente...


Il ne s'en privera pas. Avec Jungle Blues porté par le magnifique Jungle Lullaby, Stroneking chante sa jungle, sa contrée, son propre blues... Poignant.

CW Stoneking, "Jungle Blues" (King Hokum), sorti en janvier 2011
 
Propos extraits du Dans les Oreilles de jeudi 24/02/2011
Chaque soir, à 21H, présenté par Isadora Dartial 
 
Vidéo ci dessous: CW Stoneking live @ Nova