Aller au contenu principal
Les ombres chinoises

Les ombres chinoises

Blanquet, un moine copiste ?

Par Jean Rouzaud

 

Blanquet est l’un des meilleurs dessinateurs français du moment. 

Pourquoi ? Justement parce qu’il ne copie rien ni personne, et qu’il a créé son style et en dehors de toute mode ou tendance . 

Son univers unique est fait de beaucoup d’ombres chinoises, ces silhouettes noires,  venues du théâtre d’ombres. Et c’est là qu’il est à part avec un vocabulaire de formes inattendu et réussi.

 

Un univers tout en finesse fait de mandragores, d’ homoncules, de lutins à tête de potiron, des corps en feuilles dentelées, des membres en plantes grimpantes, quelques épines, orties , lierres, le tout anthropomorphique, avec des yeux malicieux et des griffes de chat. Stéphane Blanquet travaille en finesse, tout en motifs cachemire, en pattes d’insectes velus, en jambes de faunes et bébés hydrocéphales, dont les cranes sont perforés de gouttelettes de lumière.

On pense aux théâtre Indonésien des marionnettes du Ramayana, mais aussi à la cosmogonie chinoise : dragons, plantes et insectes, posés en noir sur des fonds colorés , comme des broderies sur des soies précieuses.

 

Le découpage infini des formes, la finesse des détails rappellent aussi les sarongs  indonésiens et les motifs de la cité interdite… L’abondance d’êtres étranges et de démons maléfiques, mi-dieux , mi-bêtes, fait écho aux Tangkas du Tibet. 

Une autre partie de son travail est faite de hachures : dessins réalistes à la plume, faits de croisillons dans la grande tradition de la gravure. Lui même vient d’un background « underground », de contes et légendes noires, pleins de viscères, de plantes, de poils et de reflets, surpeuplés d’êtres étranges opposés aux canons classiques.

Ajoutez quelques scolopendres, paramécies et autres mille pattes, saupoudrez de quelques gouttes, larmes, vers à soie et autres coléoptères et vous aurez une idée de ce monde, bien plus fou que celui de Tim Burton et Edward Gorey réunis.

Blanquet est il un moine rouge ou un moine noir ?

 

EXPOSITION à Arts Factory . Du 8 octobre au 22 novembre. 27 rue de Charonne

Métro Ledru Rollin . du lundi au samedi 12h30 -19h 30. www.artsfactory.net