Aller au contenu principal

Antoine Volodine, lauréat du Prix de la Page 111!

Le prix qui récompense surtout une belle aventure humaine.

Par Jean Morel

« C’est le plus beau jour de ma nuit. » Hier à 23h51, soit 111 minutes après le début de la cérémonie retransmise sur Radio Nova en public et en direct du Café de la Presse à Paris, Antoine Volodine a été désigné lauréat de l’édition 2014 du Prix de la Page 111, pour celle de son roman « Terminus Radieux » publié aux éditions du Seuil.
Né à Chalon-sur-Saône en 1950, partisan déclaré d’un « humour du désastre », écrivain aux multiples pseudonymes (Elli Kronauer, Manuela Draeger, Lutz Basssmann – Antoine Volodine étant déjà un nom d’emprunt) et auteur de 41 ouvrages, parmi lesquels un essai providentiel intitulé « Le Post-exotisme en dix leçons, leçon onze », Antoine Volodine a reçu trois cadeaux de la part d’un jury conquis.

D’une part, sa page agrandie et encadrée.

D’autre part, un an de résidence sur Radio Nova dans l’émission « Nova Book Box » présentée par Richard Gaitet, qui lui permettra, à tout moment, de transmettre aux auditeurs des passages de livres rares qui l’ont marqué dans sa vie.

Enfin, 111 bisous un peu partout, effectués par un sympathique jeune homme qui s’est présenté sur la scène du Café de la Presse torse nu, la bouche recouverte de rouge à lèvres, portant nœud papillon.

Une belle aventure humaine.