Aller au contenu principal
Martin Scorsese et la musique...

Martin Scorsese et la musique...

Le réalisateur va tourner un Biopic sur les Ramones.

Par Jean Morel

Cet été, le monde de la musique a perdu le dernier représentant d’un de ses plus illustres groupe, Les Ramones, avec la disparition de Tommy Ramone…

Les hommages sont allés bon train, et ils sont logiquement légion quand on prend le recul suffisant pour mesurer l’importance de l’impact sur la musique populaire qu’a eu le groupe de punk New Yorkais.

Mais l’un des hommages qui s’annonce faire le plus de bruit est sans doute le suivant, Martin Scorsese a pour ambition de réaliser un biopic consacré à la formation mythique.

Si le nom est clinquant, il fait particulièrement sens, car Martin Scorsese, outre son talent de réalisateur indéniable, a toujours été obnubilé par la musique et une volonté intrinsèque de la défendre, de l’illustrer comme de l’interpréter et de la mettre en résonnance avec l’histoire.

Et sa carrière regorge d’ambitions et de projets consacrés à la musique, en 2003 par exemple, à l’occasion du 100e anniversaire sur Blues, le réalisateur décide de produire une série de sept films consacré au genre et à son histoire

"Martin Scorsese Presents... The Blues" est une série de documentaires produits par Martin Scorsese créés à l'occasion du 100e anniversaire du blues. L'année 2003 a été déclarée « année du blues » aux États-Unis. Scorsese a voulu donner la possibilité à quelques-uns des cinéastes les plus créatifs d'exprimer leur passion pour cette musique. Ce sont ainsi Wim Wenders, Richard Pearce, Charles Burnett, Mike Figgis, Marc Levin ou encore Clint Eastwood qui se sont penchés sur une mise en images du genre, tandis que Martin signait lui même : « Du Mali au Mississippi (Feel Like Going Home) »

Mais son amour débordant pour la musique était suffisamment insatiable pour que y consacrer d’autres œuvres notamment No Direction Home consacré à la légende Bob Dylan.

Ou encore la captation historique du concert des Rolling Stones à New York En 2006.

Afin de brosser des portraits de plusieurs légendes de la pop, sans pour autant tomber dans la facilité, c’était à Georges Harrisson qu’il s’était attaqué en 2011, avec "Living in a Material World". la vie d’un des Beatles plus dans l’ombre, bien qu’émérite musicien (All Things Must Pass !!!) à travers des interviews et des images d'archives inédites.

 

C’est donc une nouvelle année musicale qui s’annonce pour Martin Scorsese avec ce biopic, mais aussi avec un autre projet pour HBO,– encore sans titre Avec Terence Winter, d’après une idée de Mick Jagger, qui sera également producteur et qui sera consacrée au Sex Drugs et Rock n Roll des seventies, une mythologie musicale qui semble définitivement faire vibrer l’homme qui n’est pas que cinéphile…