Aller au contenu principal
Au coeur de Skid Row

Au coeur de Skid Row

Shanks Rajendran a vécu pendant 18 mois au contact des SDF, drogués, prostituées et proxénètes de Skid Row pour réaliser son nouveau documentaire.

Par Alice Barret

 

Depuis quelques années maintenant, Shanks Rajendran, repéré par les inrocks, s'est fait un nom dans le monde du documentaire par ses immersions dans les banlieues chaudes des grandes villes américaines. La particularité de ses documentaires tiennent au point de vue adopté : Shanks Rajendran plonge dans les environnements qu'il documente pour nous offrir le tableau le plus proche de la réalité. 

Après avoir réalisé un documentaire sur "Liberty City" à Miami, Shanks Rajendren s'est intéressé à Skid Row, un quartier sombre de la banlieue de Los Angeles qui compte la plus grande communauté de SDF au monde. Il y a filmé le quotidien de cette population pour qui la drogue, le proxénétisme, et la corruption sont monnaie courante dans une oeuvre qu'il intitule "Skid Row, Los Scandalous". Plus d'un an passé au contact de cette population lui a permis de montrer l'ampleur de la misère dans laquelle ce quartier baigne, et ainsi, de dénoncer l'impuissance des institutions politiques et sociales face à ces problèmes.

 

 

Lors d'une interview pour le journal L.A. Taco, Shanks Rajendran raconte le choc qu'à produit en lui les quinze premières minutes à Skid Row : "J'ai vu des gens trainer... J'ai vu une baston, j'ai vu un camion de pompiers tirer quelqu'un d'une cabine de toilettes publiques, tout ça. (...) C'était l'un des moments les plus dérangeant de ma vie". Il relate aussi la première nuit du tournage, lors de laquelle il se fait frapper et voler sa caméra. Face à ces difficultés, le documentariste persiste car il dit "vivre et respirer pour les problèmes de pauvreté, de misère et de détresse". 

Le documentaire est en vente sur Amazon, et en voilà la bande-annonce. 

 

 

Liberty City, la précédente réalisation de Shanks Rajendran :