Aller au contenu principal

Le patriotisme fruitier

Une campagne de protestation sur Twitter en réaction à l'embargo russe sur les importations de fruits polonais.

Par Alice Barret

 

Après la campagne de protestation en Turquie lancée sur Twitter pour protester contre les propos réactionnaires du vice-premier ministre turc Bulent Arinç, c'est une campagne en réaction à l'embargo russe sur les importations de fruits et légumes en provenance de la Pologne qui vient de commencer vendredi dernier. La campagne "Mange des pommes contre Poutine" vise donc à soutenir les agriculteurs polonais victimes de cet embargo. 

Un journaliste polonais a eu l'idée de publier une photo de lui, mangeant une pomme, accompagné du hashtag #jedzjablka (#mangedespommes), en guise de pied-de-nez à Poutine. Pour ce journaliste “c’est la chose la plus douloureuse qui pouvait arriver aux agriculteurs polonais. Plus de la moitié des pommes produites en Pologne sont exportées en Russie. J’ai pensé que la meilleure manière de les aider pouvait être de commencer à manger plus de pommes et à boire plus de cidre.” L'initiative a rapidement été suivie par les internautes, des journalistes et hommes politiques.