Aller au contenu principal
New-York, 1983 : les bboys s'affrontent

New-York, 1983 : les bboys s'affrontent

Replongez dans les débuts du break avec ce documentaire.

Par Sophie Marchand

La perle du jour a été dénichée par DangerousMind : il s'agit d'un documentaire qui nous plonge tout droit dans le New-York du début des années 80. A l'époque la Zulu Nation, et son illustre représentant Afrika Bambaataa, ont réussi à faire du hip-hop une contre-culture respectée, consciente et ouverte. 

Nous sommes surtout en plein âge d'or du breakdance et face à un renouveau de la danse en général. La pratique assidue de celle-ci est largement encouragée par la Zulu Nation, et DJ Kool Herc crée même un  genre musical (le breakbeat) qui servira de fondements aux bboys et bgirls.  

1983 donc, à New York. Des jeunes venus de toute la ville s'affrontent dans un battle géant et organisé par la station WABC. A la clé, 2500$. Dans ce documentaire d'une vingtaine de minutes, qui nous plonge dans l'effervescence de ce mouvement culturel, on découvre des crew qui ont plus ou moins fait date : the Magnificent Force, Uptown Express, the Flash Dancers, Larry Watson & Jason Twigg, the Heartbreakers & the Dynamic Breakers... Et, en bonus, le reportage est introduit par un petit reportage sur les représentants de la culture hiphop, et donc sur la Zulu. 

Tiré d'une bonne vieille cassette VHS (c'est du old-school on vous dit), le documentaire a été remasterisé pour notre plus grand plaisir. 

 

 

Pour ce qui est de la France, Europe 1 organisait en 1982 la tournée New York City Rap et présentaient les premiers rappeurs et danseurs du mouvement hip-hop à un public européen et c'est également au début des années 1980 que les premiers crew de bboys s'organisent en France (avec les Paris City Breakers notamment). 

Sachez que quelques années plus tard, on dansait également le break en Iran. Retrouvez ici notre archive.