Aller au contenu principal
Le théâtre du Soleil : 50 ans de rayonnement

Le théâtre du Soleil : 50 ans de rayonnement

Retour sur l'art engagé d'Ariane Mnouchkine.

Par Milena Peillon

En mai 1964 Ariane Mnouchkine créait le Théâtre du soleil. Logé depuis 1970 dans "La cartoucherie", ancien bâtiment de l'armée niché au milieu du bois de Vincennes, le théâtre n'a cessé depuis plus de 50 ans de jouer des spectacles mythiques : 1789 (1970), L'âge d'or (1975), Les Shakespeare (1981-1984), L'indidade ou l'Inde de leurs rêves (1987-1988), Les Ephémères (2006) ou Les Naufragés du fol espoir (2010). 

Issu d'une famille de théâtre, elle est notamment la fille d'Alexandre Mnouchkine producteur de cinéma français né à Saint-Petersbourg. Il a produit plusieurs films comme Fanfan la Tulipe, Le Nom de la rose et une demi-douzaine de films réalisés par Claude Lelouch et Phillipe de Broca. Ariane Mnouckine vit pour les planches depuis 75 ans. Elle donne tout aux acteurs et attend en retour un vrai travail de création et une implication totale.

C'est dans les années 1960 qu'accompagnée de sa bande d'amis, Léotard Penchenat et Hardy, que Ariane Mnouchkine décide de créer le théâtre du soleil, sous la forme de coopérative ouvrière. 

Un long voyage au Japon et en Inde précédent la création de la troupe avait marqué son apprentissage théâtral. A Tokyo, elle passait son temps dans les petits théâtres. Dans une interview au Monde en date d'aujourd'hui elle déclare: "un jour j'y ai vu un jeune acteur qui jouait une bataille à lui tout seul, avec son tambour et trois types qu'il envoyait dans les coulisses. Je me suis mise à sangloter, en me disant : "Regarde, tu vois le théâtre, tu vois le théâtre"

En plein mai 1968, les représentations de sa troupe de théâtre s'enchaînent : Les Petits-Bourgeois de Gorki, Le songe d'une nuit d'été 

Puis, le Théâtre du soleil pose définitivement ses valises à la Cartoucherie en 1970. C'est avec le succès de sa première pièce 1789, racontant la prise de la Bastille, et l'abolition des privilèges que le théâtre fait son baptême.

La pièce sera un immense succès et se jouera pendant plus de deux ans. Sous la plume d'Hélène Cixous et d'écritures collectives, plusieurs pièces vont s'enchaîner dans les années 80 et 90 : L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, L'Inde de leurs rêves, Tambours sur la digue, toujours sous l'oeil avisé et impliqué d'Ariane Mnouchkine.  

 

Aujourd'hui, le théâtre constitué en troupe embauche 70 personnes, tous payés aux mêmes salaires. La troupe vit comme une famille.  

Au  delà de de son implication dans le monde du théâtre, c'est aussi pour son engagement et ses combats qu'Ariane Mnouchkine est connue.

En 1995 elle entamait une grève de la faim pour protester contre les massacres en Bosnie, et lutte notamment pour les sans-papiers. Engagement contagieux, car le Théâtre du soleil aida à la naissance de "petits soleils". Le théâtre Aftaab, a été fondé en 2005 en Afghanistan grâce à la troupe de la Cartoucherie. Au Cambodge de jeunes comédiens ont recréé en khmer plusieurs pièces. 

Une chose est sure, à 75 ans passés, Ariane Mnouchkine n'a pas fini de faire briller le monde du théâtre.