Aller au contenu principal
Commençons par Vendredi

Commençons par Vendredi

Abstract hip-hop chez le label No Format!

Par Serious EP

 

Vendredi concentre la fin et le début, tel un point de chute qui mène au (re)commencement.

Vendredi, c'est aussi le jour où Pierre-Elie Robert et Charles Valentin se retrouvent pour une séance de captation sonore dans les rues parisiennes. Ce jour-là, ils se sont dit oui. Mariage musical entre deux enfances rythmiques: père pasteur et hautboïste émérite pour Pierre-Elie, à l'enfance libre et paisible ; parents bohêmes éditeurs d'art pour Charles, qui fut longtemps rétif à toute forme d'autorité. L'un danse sur la basse continue du baroque, l'autre sur la puissance progressive de la techno.

Avec Veneris Dies (le jour de Vénus, vendredi), le jeune duo s'assoit à côté de nous, guide nos mouvements vers la découverte de leur univers.

"Notre volonté était de faire une musique spirituelle et mystique, l'idée étant de raconter une histoire autour d'un phacochère mythologique et brutal, secrètement amoureux d'une Vénus inaccessible." 

Illustration © Stella Rebouh

Nous sommes plongés dans le noir, eux aussi, mais Vendredi sait y naviguer. A l'image de leur vidéo pour le titre Le vide et la lumière, les couleurs musicales se font et se défont, dans une harmonie au décalage baroque. Electronique et romantique, la matière produite est dense. Par une finesse envoûtante, le résultat reste pour autant apaisant. Les notes de dilruba (vièle indienne) sur Golnaz ou la voix pitchée sur Valium installent l'ambiance musicale de Vendredi dans cette sérénité souple et aquatique -l'EP se termine dans une balade à Venise...

Marqué par l'ambiance d'un James Blake, le rythme d'un Thundercat et le caractère d'un Bach, Vendredi met en scène un dialogue charmant entre sophistications sonores et samples du quotidien.

"S'il y a bien une chose qu'on partage c'est la passion frénétique des enregistrements home made. La plupart des morceaux ont vu le jour après une session de records d'ustensiles en tout genre (Allumettes, papier, plastique, piles, baguettes sushi, poska, ...) qu'on découpe, modifie et assigne à nos samplers."

L'accordéoniste rencontrée à Venise comme le crépitement d'un départ de flamme sont ces traces d'une intimité marquée par le hasard de la création.

 

Intenses, leur rencontre artistique et leur début sur la scène musicale (la Villette Enchantée puis le Palais de Tokyo) les mènent à signer chez l'éclectique label No Format! (Gonzales, Mélissa Laveaux, Rocé, Ballaké Sissoko). C'est avec l'excitation du mystère que la suite se fait attendre : le 3 mars 2014 (un lundi), Veneris Dies débarque, avec un morceau expérimental de dix minutes en face B, pour vous rendre la lumière qu'ils ont volée au vide.

Le groupe Vendredi sera en concert le mardi 18 février au Dandy à Paris, le lundi 24 au Centre Georges Pompidou et le jeudi 27 février au Badaboum. 

Vendredi sur Facebook - Soundcloud

Le label No Format!

Photo de couverture par Maud Chalard