Aller au contenu principal
Que faire à Tonnerre ?

Que faire à Tonnerre ?

Cette semaine sort "Tonnerre", mais peut-on vraiment vivre une histoire d'amour là-bas ?

Par Sophie Marchand

Tonnerre est une belle ville de France, forte de ses 5235 habitants, de son histoire liée à la divinité Torn, de sa fosse (elle aussi divinisée), de son église baroque et de ses divers monuments qui valent le détour. 

Cette commune de l'Yonne s'est aussi enrichie de sa ciné-génie - car le réalisateur Guillaume Brac a décidé d'en faire le nid des amours de Vincent Macaigne et de Solène Rigot. Le film sort mercredi, nous vous conseillons évidemment d'aller le voir (sinon on n'en parlerait pas - CQFD).

Mais aujourd'hui la vedette c'est la ville de Tonnerre elle-même, dont il ne faudrait pas oublier qu'elle occupe un rôle central dans ce film. Ah oui parce que c'est bien de ce Tonnerre là dont parle le film Tonnerre. Alors voilà, nous avons tenté de rendre hommage à celle qui ne sera pas là pour récupérer les prix, les récompenses et les bonnes critiques. 

Commençons par la base : vous souhaitez vivre une jolie histoire d'amour dans cette ville mais vous hésitez, pour votre premier rendez-vous, entre le kebab Ankara et le bar l'Imprimerie ? Sachez que l'essentiel est que vous décidiez que le point de rencontre soit la fosse Dionne. Regardez comme elle est belle et comme ses arcades sont inspirantes : d'ailleurs il s'agit d'une fosse divinisée alors vous commencerez vos amours sous les meilleurs auspices ! 

 

Vous voilà donc amoureux. Maintenant, il faut entretenir la flamme et ne pas se nourrir uniquement de la substantifique moelle de l'Autre. Alors allez au cinéma ! Cela tombe bien, la ville accueille un Cinéma Théâtre (rue de l'Hôtel de Ville) avec une programmation bien complète. Allez savoir pourquoi nos héros choisissent plutôt d'aller au Cinéma Casino d'Auxerre... 

Ensuite il faut sortir, s'ouvrir aux autres ; s'aimer dans le blanc des yeux toute une vie n'est pas raisonnable. Il semble qu'il existe, dans notre chère ville de Tonnerre, une ancienne prison-chapelle clandestine-boite de nuit sous terraine. Oui Madame, les trois en même temps. Mais on a beau chercher, il faut croire que ce lieu est trop underground pour être référencé. Il faudra donc chercher ; mais "tout vient à temps à qui sait attendre" et "sans effort, la fête est moins folle". Quoi qu'il en soit, celui qui trouverait le Sacré Graal sera récompensé par la force métaphorique de ce lieu. Vos amours s'en trouveront, de facto, clandestines et sanctifiées (quoiqu'emprisonnantes).

Bon les mondanités, les rendez-vous galants vont un temps, mais la journée que fait-on à Tonnerre ? Du sport, que diable. De la danse par exemple, au Conservatoire de Danse et de Musique (qui accueille tout le monde dès l'âge de 4 ans!). Mais pas que. Vous pouvez aussi vous exercer au football ! Même si Guy Roux n'est malheureusement plus l'obélisque qu'il a été pour le centre de formation d'Auxerre, la ville de Tonnerre accueille des joueurs de cette équipe qui évolue désormais en L2 ( :( - mais elle était en L1 jusque l'an dernier !!). Vous trouverez aussi la Médiathèque Ernest Coeurderoy (mais nos héros ne lisent pas beaucoup...). 

Vous voilà frais, dispos & en bonne santé. Autorisez-vous donc un repas à la Tabblapizza. Certes, ce n'est pas vraiment à Tonnerre puisque cette tablée italienne se trouve en vérité à Auxerre, mais tout de même ... une bonne pizza, ça vaut bien quelques kilomètres.

Bon et puis, parlons immobilier - car un jour il faut bien s'installer, mener une vraie vie d'adultes consentants. Et figurez-vous qu'on trouve de tout à Tonnerre - des petites maisons cossues, des immeubles modernes (avec parking !) et des appartements qui semblent plus modestes mais n'en sont pas moins attirants. 

Alors vous voilà prévenus : Tonnerre est un ville de fou(dre), qui vous éclairera sur votre destin et vous électrisera. Un tonnerre d'applaudissement pour Guillaume Brac, qui a permis de diriger les projecteurs vers cette commune.