Aller au contenu principal
Punk, rock et bande-dessinée

Punk, rock et bande-dessinée

On vous parle d'une histoire du punk rock & new wave mise en case par Derf Backderf.

Par Marie Arquié

Bienvenue à 16h sur RRRAAAAddio nova avec une histoire du punk rock, new wave mise en case par Derf Backderf : Punk rock & mobile homes sorti chez Cà et là.

A travers le personnage fictif du Baron, un ado brillant, un peu barge, on parcourt l’avènement du punk et de la new wave dans la ville désertée d’Akron dans l’Ohio. Miracle états-unien, cette ancienne ville industrielle sur le déclin voit, dans les années 80, toute une scène musicale avant-gardiste débarquer d’Angleterre et d’ailleurs, dans une banque désafectée devenue salle de concert mythique.

Otto, le Baron, étouffé et jugé par les mentalités étriquées de son bled, trouve chez ces musiciens déjantés et souffrant de préjugés similaires, une compagnie à sa mesure.

Derf Backderf, à qui on devait le très bon récit de l’adolescence du serial killer Jeffrey Dahmer, mêle dans "cette fiction qui aurait pu être vraie", sa passion pour la musique et pour cette période charnière  et étrange de la vie, où se décident et se déclarent les passions, des plus belles aux plus déviantes. Autobiographie et hommage, histoire et fantasmes se cotoient avec finesse, émotion et un humour mordant, le tout dans un noir et blanc qui rend hommage à une certaine scène underground de la BD américaine de ces mêmes années 80.

Derf Backderf pousse la politesse jusqu’à fournir sa playlist à écouter alors qu’on se lie au fil des pages aussi bien à Otto, le baron qui file ses guetres de fanfare à Klaus Nomi, à son oncle Elmo, saoul sur sa tondeuse, qu'aux plus grands noms de cette scène musicale révolutionnaire.

A découvrir ici 

& à s’acheter définitivement ici

Si la véritable histoire de The Bank vous intéresse, Derf Backderf la raconte à grand renfort de vidéo d'archives sur son très bon blog !