Aller au contenu principal
Dans les oreilles de Manu Dibango

Dans les oreilles de Manu Dibango

Playlist : découvrez la bande-son qui a rythmé la vie du musicien aux mille vies.

Par Sophie Marchand

L'ami de la maison Manu Dibango, génial saxophoniste camerounais, auteur d'une vingtaine d'albums et du tube planétaire "Soul makossa" dans les années 70, a fêté le 12 décembre dernier ses 80 ans …

L'occasion pour Isadora de replonger dans ses bonnes oreilles. Figure emblématique de l'afro-jazz, il a collaboré avec les plus grands, Gainsbourg, Joplin, Hancock... Il a récemment publié une autobiographie intitulée Manu Dibango - Balade en saxo (L'Archipel).

  • En 1972, à l’occasion de la huitième coupe d’Afrique des Nations à Yaoundé, Manu compose un hymne :  “Soul Makossa”

 

  • Le premier disque qu'il a acheté, sans connaître à l'époque le musicien, est Morning Glory de Duke Ellington

 

  • Il a d'abord été organiste et accompagnateur de Nino Ferrer ou de Dick Rivers

 

  • Il se souvient de l'époque où on écoutait des disques des Etats-Unis, l'époque de la bascule entre la soul music et la musique des quartiers - incarnée notamment par Afrika Bambaataa

 

Découvrez la suite de sa bande-son en redécouvrant le podcast de "Dans les Oreilles de Manu Dibango"