Aller au contenu principal

l'association douce : Sufjan Stevens, Son Lux et Serengenti

Un extrait annonce un album à la connexion qui laisse songeur.

Par Jean Morel

 

Merveille de la semaine, voilà comment je finis par qualifier cette pépite qui passe en boucle depuis hier après-midi dans mon casque. 

Son auteur, Sisyphus, un nom qui ne nous dit rien au premier abord, mais quand on gratte un peu, on comprend mieux les rouages bien huilés qui se cachent derrière. En effet il ne s'agit là de pas moins que la connexion entre l'immense Sufjan Stevens, mais aussi l'extrêmement prometteur Son Lux, dont on parle beaucoup par ici, enfin pour compléter un triangle qui finit par tendre vers les bermudes, ce duo est rejoint par Serengeti, le rapper de Chicago (proche d'Anticon et de Yoni Wolf de Why?). Sur le papier ça fait déjà mal. 

Ceci dit, des oreilles averties auront noté que cette dream team n'est pas à son coup d'essai. Sous le nom s / s / s il avaient déjà fait paraître l'année un EP : Beak & Claw. Sous leur nouveau patronyme, un album éponyme devrait voir le jour le 18 Mars. Il devait à l'origine être un EP mais face à la créativité et la profusiion d'idées au cours de l'enregistrement, celui-ci a muté en album. 

Pour se faire une première idée, le premier extrait, "Calm It Down", est vraiment bluffant. 

 

 

Auparavant, Sufjan avait aussi partagé une version démo d'un track qui sera peut être sur l'album : Take me