Aller au contenu principal

Les jeans de la discorde

Les Iraniens en jeans se moquent de Benjamin Netanyahu pour ses à priori sur leur vision de la mode... et de la liberté.

Par Marie Missou

Benjamin Netanyaou essaie par tous les moyens de faire comprendre qu'Hassan Rohani, le nouveau président iranien n'est pas un gentil monsieur plein de bonne volonté.

C'est ainsi qu'il a déclaré sur la BBC Persian samedi dernier : si les gens en Iran étaient libres ils pourraient porter des blue-jeans, écouter de la musique occidentale et avoir des élections libres.”

Pour ce qui est de la musique occidentale et des élections libres, on sait pas trop. En revanche, le passage sur les jeans n'est pas tombé dans des oreilles d'iraniens sourds.

Du coup le hashag #iranjeans est apparu dans la journée de samedi et pullule sur la toile. On y trouve des photos de boutique de jeans, des photos de gens en jeans, d'autres iraniens amoureux de denim prévoient d'envoyer à Benjamin des jeans fabriqué en Iran. Il ne leur manque que la taille du premier ministre israélien.