Aller au contenu principal

Plus personne ne surveille la NSA

Un panopticon tout pété

Par Marie Missou

Pas besoin d'aller plus loin pour signifier que la sécurité prime sur la liberté.

La NSA, contrairement à la NASA, est l'un des très rares service épargnés par le Shutdown américain et continue son petit train train quotidien de surveillances électroniques.

En revanche le comité qui devait enquêter sur les dérives de la NSA, lui, a dû fermer ses portes, une semaine après que l'ancien directeur de l'agence de renseignement ait admis : "que la NSA avait  un poil exagéré la menace terroriste pour justifier la surveillance accrue des communications."