Aller au contenu principal

Un maire de nuit pour Paris

Pour que la nuit arrête de se mourir

Par Marie Missou

Il y a 2 ans - un peu plus -  avait été lancée la pétition : "Paris, quand la nuit meurt en silence", suivi d'initiative dans d'autres villes.

Les activistes de la nuit se plaignait de la toute puissance des associations de riverains qui rendent la nuit parisienne morne et élitiste. Triste.

Le collectif se lance à présent dans un nouveau projet celui d'organiser l'élection du maire de nuit de Paris, un représentant fêtards qui serait leur porte parole. Si l'idée vous semble farfelu, sachez que d'après streetpress elle est déjà soutenue par la candidate Hidalgo et qu'à Amsterdam, il existe un maire de nuit depuis 2003.


Pour en savoir plus, on file ici