Aller au contenu principal
Cette foutue perle

Cette foutue perle

Après trois projets gratuits, le MC parisien Lomepal sort ce lundi un joli EP placé sous le signe de la poésie. Rencontre

Par Jean Morel

C'est dans les grandes avenues du XIIIe arrondissement balayées par le froid, à la recherche d'une épicerie et de la chaleur d'une gorgée de liqueur, que l'on imagine toujours le rap de Lomepal, rappeur français originaire du sud de Paris et gravitant autour du collectif L'Entourage. Armé d'une érudition de la rime accumulée durant de longues années d'écoute, il commence à peaufiner les siennes à partir de 2009 avec un attrait immédiat pour une approche mathématique et systématique de cette dernière..

A 22 ans, après 3 projets gratuits sur le Net ( 20 Mesures, 22H-6H avec Walter et, plus récemment, l'excellent, Le singe Fume sa Cigarette avec Caballero et Hologram Lo') l'écriture du emcee s'est déjà trouvée patinée d'une certaine maturité.

Les excursions musicales de jeunesse ont été polies par le temps, par les rencontres, et par un travail constant, systématique et presque frénétique de la rime. Ce qui frappe chez Lomepal, c'est un dévouement total à son art qu'est le rap, à l'écriture de sa propre histoire, à la quête d'un objet musical à l'esthétique irréprochable .

C'est aujourd'hui à l'occasion de la sortie d'un projet dont le titre évoque l'ambition du bonhomme, Cette Foutue Perle, intégralement produit par Meyso (à paraitre le 9 septembre), que nous avons pu adresser quelques questions au rappeur.

 

Nova : Que penses-tu que cet Ep représente dans ta construction par rapport à 20 Mesures et au Singe Fume Sa Cigarette

Lomepal : Pour moi, ce projet est le premier à avoir vraiment une cohérence du début a la fin, j'ai bien réfléchi à l'ordre des morceaux, je voulais raconter une histoire. C'est de loin le projet que j'ai mis le plus de temps a faire.

C'est mon premier projet réellement introspectif, il est tres personnel dans ce que je raconte, quasiment pas d'egotrip, c'était très important pour moi de sortir ce projet au début, il annonce la vraie couleur de ce que je fais. Si plus tard je m'aventure sur des trucs plus excités ou drôles, on pourra toujours revenir sur ce premier EP solo.


Comme pour le Singe Fume Sa Cigarette, tu as décidé de travailler avec un seul beatmaker, qu'est ce qui justifie ce choix et comment s'est orchestré ta rencontre avec Meyso? 

J'ai rencontré Meyso par un ami qui rap aussi, Poyo L'essayiste du groupe Arkanson, il me vantait beaucoup les talents de Meyso et j'ai tout de suite accroché lorsque j'ai entendu sa première prod. Puis je l'ai rencontré dans sa région, a Poitiers et on a bien sympathisé.
Comme je partait déjà sur un projet solo je lui ai proposé de tout produire. Travailler avec un seul beatmaker c'est s'assurer de garder une couleur sur tout un projet. J'aimais le mélange de nous deux. 
Meyso est quelqu'un de très perfectionniste, c'est cette recherche du parfait qui m'a poussé a m'adapter a ce style.
C'est pour ca que ce projet est symbolisé par une perle, j'ai laissé toute ma partie obscure de coté.

Comment s'est opérée la sélection des intrus pour l'EP, avez vous bossé de concert ou l'inspiration t'es venue à l'écoute des prods? 

Ca dépend des morceaux, mais la plupart du temps Meyso m'envoyait des boucles et je lui donnais mon avis sur ce que j'aimais ou non, j'essayais de lui donner la direction que je voulais prendre, par exemple Citroën ne ressemble pas du tout à ce qu'elle était au début.


L'Ep Comporte 2 morceaux avec des Featurings, un premier qui regroupe Vidji, L'essayiste et Jean Jass, un deuxieme avec Espiiem. Pouquoi ces guests? et qu'ont ils pu apporter à l'élaboration du morceaux?

Le morceau "A ce soir" c'était un morceau que je voulais faire depuis longtemps avec Vidji (Membre du groupe Fixpen Sill et 5 Majeur NDLR) , c'est la première prod que j'ai reçu de Meyso et Vidji et moi avions beaucoup apprécié. Puis ma rencontre en Belgique avec JeanJass m'a donné envie de l'avoir dans ce projet. Et L'essayiste était un des premiers invités, j'ai alors eu l'idée de combiner ces trois mc's qui n'ont que peu de choses en commun. Vidji a un débit très prononcé, beaucoup de mots et des placements très minutieux, l'essayiste lui, est plus influencé rap us, son truc c'est les effets de flow il arrive a faire des changements de rythme bien contrôlés, enfin Jeanjass c'est le coté crooner, une voix douce et calme, le texte te rentre en pleine face c'est très efficace.
Je suis très content du résultat.

Pour Espiiem, c'est un gars que j'aime beaucoup artistiquement et je trouvais qu'il s'accordait parfaitement avec le travail de Meyso, c'est pourquoi j'ai demandé a ce dernier de faire une prod sur mesure, je l'ai ensuite fait écouter a Espiiem, et on est partis dessus. 

 

 

Le projet oscille entre des morceaux d'introspection qui relatent l'expérience solitaire de l'écriture et les longues heures à arpenter la ville en buvant, en quête de fête. Ce sont deux facettes de ta personnalité de Emcee que tu as voulu mettre à jour? 

Je ne me suis rendu compte qu'après coup que j'avais plusieurs morceaux qui parlaient de la ville, mais c'est peut etre finalement la traduction de ce que j'avais en tête pour ce projet: la solitude, la ville et le voyage. Ce sont des sources d'inspiration très fortes chez moi et c'est ce qui ressortait en premier de mon imagination quand j'écoutais les prods de Meyso.

Au cours de l'album, tu évoques souvent le rapport à l'écriture comme celui d'un véritable travail minutieux,  tu conçois l'écriture comme un travail?

Plus j'avance et plus j'essaie de m'appliquer sur la qualité de chaque morceau, avant j'étais content de gratter un couplet en une heure et de passer à autre chose, mais dans la plupart des cas ce couplet me laissait vite.
Aujourd'hui je peux passer 2 mois sur un seul morceau, pour obtenir ce que j'ai vraiment dans la tête et aller au bout de mes idées, donc oui je suis devenu plus minutieux, mais ce n'est pas du tout un labeur, c'est passionnant j'aime prendre mon temps.

C'est ton premier projet à ne pas être distribué gratuitement, pourquoi ? Maturité artistique, une nouvelle étape ? 

Je conçois vraiment le cd physique comme l'élaboration réelle d'un projet musical, avoir mon disque entre les mains c'est un accomplissement personnel, je pense que pour Meyso c'est pareil.
J'ai déjà sorti trois projets gratuits, j'aurais eu l'impression de stagner en en sortant un quatrième en téléchargement libre.

Il a été évoqué sur internet une tournée Fixpen Singe, qu'en est il exatement? 

La meilleure tournée depuis le Up in smoke tour !! on bosse ça depuis février et on compte bien prendre notre temps pour construire un truc béton, un gros set de 2heures environ avec des morceaux entre-croisés de Caballero, Fixpen Sill et moi-même. Meyso sera aussi le dj officiel. Le tout aux couleurs de Grünt. On a pour projet de passer par toute les villes de France, Belgique et Suisse... et même du Quebec si on peut.
Ça commencerait en janvier 2014 et en plus de présenter nos 3 nouveaux projets, on accompagnera ça d'un EP de 5 morceaux exclusifs qu'on balancera avant.

La fusion s'est faite après s’être rendu compte que Fixpen Sill, Caballero et moi avions plus ou moins le même public.
Grünt est un media qui nous suit depuis longtemps et c'est surtout devenu de très bons potes avec qui nous sommes très heureux de s'associer. Pour finir on a proposé à Meyso de nous rejoindre parce que c'est le meilleur.

Cettefoutueperle.com pour la précommande, sortie le 9/9/2013