Aller au contenu principal

Les DJ techno s'engagent contre l'homophobie russe

LGBT Rights for Russia Now sort une compile pour soutenir la cause LGBT

Par Sophie Marchand

La Russie n'est pas tendre avec ses enfants. Et la nouvelle cible du gouvernement Poutine, ce sont les homosexuels. Une loi, adoptée en juin, punit de prison ferme quiconque ferait le "propagande des relations non traditionnelles". Ce doux euphémisme pour décrire des relations entre personnes du même sexe masque une réalité extrêmement violente à l'encontre de la jeunesse LGBT russe. D'autant plus que le gouvernement laisse des groupes de jeunes homphobes appliquer la loi à leur manière. 

La communauté internationale a pris position pour condamner fermement cet appel à la haine, et des boycotts se sont organisés. Le milieu des bars et discothèques, notamment, a décidé de créer un embargo sur la vodka russe et d'organiser des soirées de soutien. Le Berghain, club mythique berlinois, a donc programmé le 12 septembre prochain une soirée de "Promotion de la diversité"

Mais ce n'est pas tout : des DJ ont décidé de s'associer au comité LGBT Rights for Russia Now pour proposer une compile de titres inédits. Les fonds seront reversés à la cause lesbienne-gay-bi et trans russe. Pour 8 €, vous pouvez donc découvrir des titres de Kink, Kid Machine ou Legowelt et donner une dimension politique à votre passion pour la techno. Ce n'est certes pas grand chose, mais c'est déjà ça. 

Pour se la procurer, c'est ici.