Aller au contenu principal
Comment incarner la musique ?

Comment incarner la musique ?

Le compositeur Stephen Malinowski crée des animations pour illustrer des partitions classiques

Par Sophie Marchand

Stephen Malinowski est un pianiste et compositeur de musique classique. Mais c'est également un homme curieux. Et au cours d'une de ses expériences, qui impliquait du LSD et une sonate de Bach interprétée par Henryk Szeryng, il est parvenu à visualiser des partitions en mouvement. 

S'inspirant de cette hallucination, il a décidé de crée des animations sur le modèle d'un fichier MIDI, qui permet de visualiser de manière graphique les informations contenues dans un morceau.

Et il s'est surtout mis en tête de donner corps à des centaines de partitions classiques, de Bach à Mozart, en passant par Vivaldi, Brahms et Scarlatti. Il a même mis au point un logiciel permettant de comprendre le processus de composition : la Musique Animation Machine.

Mais même pour ceux qui voudraient se contenter de visualiser ses créations vidéos, le voyage acoustique et visuel est extraordinaire : en décomposant les notes une à une, il parvient à incarner ces partitions et à illustrer leur complexité de façon sensible : pour l'auditeur spectateur, c'est une véritable expérience synesthétique.  

 

Mais Malinowski n'est pas le seul compositeur synesthète, et nous vous avions parlé de la synesthésie (de type lettre-graphème) de Frank Ocean. Le titre même de son album "Channel ORANGE" est une allusion à ce don/maladie. 

Michal Levy, une artiste musicienne israélienne également touchée de synesthésie, a essayé de retranscrire l'émotion physique que lui provoquait "Giant Steps", une composition de John Coltrane. 

 

Pour en apprendre davantage sur la synesthésie, vous pouvez consulter cet excellent article.