Aller au contenu principal

Werner Herzog fait de la prévention routière

Le réalisateur allemand signe un documentaire sur les victimes d'accident de voiture

Par Sophie Marchand

Werner Herzog est considéré comme un des représentants du Nouveau cinéma allemand des années 1960-1970. Réputé pour son travail non conventionnel de réalisation, il aime également surprendre ses spectateurs par ses documentaires. 

Du grizzli aux personnes sourdes et aveugles, en passant par sa relation orageuse avec son acteur fétiche, Klaus Kinski, Herzog aime traiter de sujets parfaitement divers. Et pour son dernier moyen-métrage le réalisateur a décidé de s'associer à l'opérateur téléphonique américain At&t pour parler des risques de l'utilisation du téléphone au volant. Il avait déjà réalisé les spots de pub "Don't Text and Drive" pour l'agence.

Ainsi dans From one second to the next, Herzog présente des familles de victimes dont l'accident a été causé par l'inattention d'un conducteur concentré sur un texto. Le cinéaste, qui s'oppose pourtant à la marchandisation du talent et à la commercialisation du cinéma, dit s'être intéressé à la charge émotionnelle que représente un tel sujet.