Aller au contenu principal

Un inédit d'Orson Welles retrouvé

Les bobines de "Too Much Johnson" sont en train d'être restaurées

Par Sophie Marchand

Quand la maison d'Orson Welles a brûlé en 1970, on pensait que les bobines "Too Much Johnson" avait été emportées. Le réalisateur, décédé en 1985, avait abandonné ce projet et laissé ses pellicules inexploitées. 

Pourtant, le musée George Eastman House, à New York, a annoncé hier avoir en sa possession ces bobines. Retrouvées en Italie, dans les entrepôts d'un centre culturel, elles ont été transmises au musée du cinéma qui a annoncé avoir déjà entamé le travail de restauration nécessaire à la présentation du film au public, prévue pour le 9 octobre à l'occasion de la "Journée du cinéma muet" à Pordenone, où ont été retrouvés ces petits trésors. 

Ce film est une adaptation d'une pièce de théâtre de William Gillette en 1894.  Ce muet dont la réalisation commencée en 1938, nous parle d'un playboy new-yorkais qui séduit une femme mariée avant de se faire attrapé par son mari : afin d'échapper à la vengeance, il se fait passer pour un planteur cubain ...  

Le réalisateur génial laisse derrière lui une petite vingtaine de films inachevés ou de projets abandonnés, dont le plus célèbre est certainement le Quixote, considéré comme un film maudit.