Aller au contenu principal

Twitter, un art très politique

Twiplomacy publie une infographie sur l'utilisation de Twitter par les dirigeants politiques

Par Sophie Marchand

Aujourd'hui la diplomatie et la politique, c'est en ligne que cela se passe. Toute figure publique se doit d'être représentée sur les réseaux sociaux - pour diffuser ses idées, être considéré comme un dirigeant moderne et pour développer une certaine intéraction avec les personnes qui le soutiennent. 

Ce qui explique que 68 % des dirigeants mondiaux soient actifs sur le réseau Twitter, et que 77% d'entre eux possèdent un compte. Et le site Twiplomacy propose une infographie qui nous permet de comprendre exactement comment les politiciens se servent de Twitter : outil politique, moyen d'échanger ou manière de se créer une image de marque, chaque dirigeant se façonne un avatar. 

Le politicien le plus suivi du web est Barack Obama (33 millions de followers) qui ne suit que deux dirigeants : Jens Stoltenberg, chef du gouvernement norvégien et Dimitri Medvedev, Président du gouvernement russe. Le Pape est le second dirigeant le plus suivi, avec plus de 7 millions de followers sur ses 9 comptes.

Mais être sur Twitter, cela signifie aussi être en interaction avec ses followers - et Obama n'est pas le meilleur pour cela. Le top des dirigeants qui vous répondent est le suivant : le plus répondant est le Premier Ministre ougandais, Amama Mbabazi qui publie à 96% pour répondre aux internautes ! Viennent ensuite Paul Kagame, le Président rwandais, et Carl Bildt, le Premier Ministre suédois.

Les chiffres viennent de Twitonomy et Doesfollow et ont été collectés à partir des comptes de 505 gouvernements, Ministres des Affaires Étrangères et Chefs d’États, dans 153 pays. En une infographie, voici ce que l'on peut apprendre sur les liens entre Twitter et les dirigeants de ce monde.