Aller au contenu principal
Les zombies attaquent Bollywood.

Les zombies attaquent Bollywood.

L'industrie cinématographique indienne se laisse contaminer par la nouvelle mode.

Par Sophie Marchand

Depuis quelques années, les zombies se sont imposés comme le thème à la mode. Des séries, des livres et des films déclinent ainsi des histoires de morts-vivants qui attaquent le monde et provoquent des apocalypses, des pandémies et autres réjouissances.

Pour la petite histoire, le terme de "zombie" est originaire d'Haïti et désigne les morts qui sont ramenés à la vie grâce à des opérations de sorcellerie. C'est donc pendant l'occupation de l'île par les Américains (soit de 1915 à 1934) que le terme est introduit dans la culture populaire américaine. Au cinéma, les morts-vivants ont inspiré jusque dans les années 70 (avec par exemple l'emblématique et culte La Nuit des Morts Vivants). Mais le thème a fini par devenir ringard, même s’il faut reconnaître que Mickael Jackson relance un peu la tendance grâce au clip de Thriller. 

Il faut donc attendre la fin des années 2000 pour que les morts-vivants regagnent leurs lettres de noblesse. L’industrie d’Hollywood est conquise, et il sort chaque jour des nouveaux projets qui déclinent de manière plus ou moins originale le thème des zombies.

Mais ce qu'il y a de plus intéressant, et c'est Courrier International qui nous en parle, c'est que ces zombies sont désormais à la conquête de l'industrie cinématographique indienne. 

A Bollywood, on est pourtant plutôt habitué aux comédies romantiques traditionnelles. Mais la force du cinéma indien est justement de ne pas tourner le dos aux tendances mondiales, et de conserver ses traditions culturelles en intégrant de nouveaux thèmes dans des schèmes classiques. Place, donc, à Go Goa Gonele premier film sur des zombies avec des superstars indiennes. De nombreux téléspectateurs ne sont d'ailleurs pas familiers du principe de la ressuscitation et passent leur première nuit en compagnie de morts-vivants. Bande-annonce :