Aller au contenu principal
Je buycotte, tu buycottes, nous buycottons

Je buycotte, tu buycottes, nous buycottons

De nouveaux outils pour acheter sans trahir ses valeurs

Par Mathilde Serrell et Anne Donadini

L’activisme c’est peu comme la mode, pour sauver le monde faut choper la bonne tendance. Quitte à vous engager, autant prendre la bonne vague. Et en ce moment, versatile subversion, le buycott ringardise le boycott !

Etre « consommacteur », ça n’est plus seulement bouder les commerces les plus pollueurs, ceux qui refusent la création de syndicat dans leurs enseignes chinoises (tels que Wall Mart ou Toys R’ Us) ou ceux qui pratiquent "l'évitement fiscal" (Starbucks etc.). 

Désormais, vous pouvez buy-cotter, c’est-à-dire encourager les poduits ou les pratiques plus responsables en achetant. Soutenir les commerçants qui réduisent leur emprunte écologique en dévalisant leurs stands…

 

Les pionniers du buy-cottage

Le précurseur de cette tendance, c’est le réseau Carrotmob. « Carrot », comme le légume, et « mob », comme mobilisation, le tout sur leur site « carrotmob.org ». Des flashmobs dans les supérettes où les commerçants s’engagent à utiliser une partie de ces supers bénéfices dans des éco-travaux.

Comment ça marche ? Vous trouvez le tableau des magasins qui ont pactisé avec les consommacteurs, et qui, par exemple, se sont engagés à refaire toute l’installation électrique de leur boutique en échange d’affluence. 


Ils sont présents un peu partout dans le monde, des Etas-Unis à la Finlande, en passant par l’Allemagne, Singapour, la Suisse, l’Australie, le Mexique...ou  même Bordeaux !

Buycott, l’appli qui piste les produits

 
Oui, les applis aussi vous aideront à acheter meilleur, plus vert et plus solidaire. Avec la profusion des marques, sous-marques et autres sociétés tierces, il n’est pas toujours facile d’acheter responsable.

D’ou l’idée de Buycott, une appli mobile gratuite (iPhone et Android) qui permet de boycotter et de buycotter.

En lançant l’application, on choisit “ses” campagnes, les causes que l'on soutient : par exemple l’arrêt de la culture des OGM, les droits des travailleurs ou la défense des animaux. Ensuite, lorsqu'on fait ses courses, si on a un doute sur un produit, Buycott scanne son code-barres, et indique s’il est compatible nos causes. Si ce n’est pas le cas, on ne l’achète pas !