Aller au contenu principal

One, two, three... rap !

Apprenez l’anglais en chantant du gangsta rap

Par Anne Donadini et Mathilde Serrell
« Grab your glocks when you see 2pac. Call the cops when you see 2pac. Who shot me,
But your punks didn't finish Now you 'bout to feel the wrath of a menace, nigga, I hit’em up ! ».
 

D’un seul souffle. Et cette phrase-là, dans « Hit’em up » de 2pac, elle est facile, on vous l’accorde. Si vous voulez apprendre l’anglais en rappant, c’est à l’association « One, two, three...rap ! » qu’il faut vous rendre. Situés dans le 18ème arrondissement de Paris, ces ateliers d’initiation à l’anglais, apparus en novembre 2012, brassent les fondamentaux de la culture hip-hop.  Et ils connaissent un joli succès auprès des adolescents.

 

L'association fait appel à des bénévoles anglophones qui animent ces ateliers gratuits destinés (pour le moment) aux jeunes de la Seine Saint-Denis et de la Goutte d’Or, un quartier populaire de Paris. Les cours ont lieu de juin à septembre, à raison d’1h30 par semaine avec des participants âgés de 12 à 30 ans. L’année se déroule en plusieurs étapes : traduction de textes de rap et recherches autour de l’auteur et du contexte social de la chanson, puis écriture avec l’apprentissage de la syntaxe, des rythmes et de la grammaire propres au rap, et enfin enregistrement des textes des participants avec réalisation d’un clip vidéo.
 

Mieux, vous pouvez poser votre propre flow sur une feuille blanche, lors de ces cours d’anglais, et imaginer un rap de votre composition. Bref de la version et du thème ! Vous pouvez jeter un oeil sur Streetpress pour l'info.

 
Une bonne occasion d’écouter l’un des rappeurs les plus speed du début de ce siècle :