Aller au contenu principal

Mythique Eurythmics

Leur live de 1983, un petit bijou cold pop excavé

Par Quentin M

Un digger chevronné de Dangerous Minds vient d’excaver un petit bijou de cold pop à l’anglaise : un concert de Eurythmics datant de 1983, soit quelques mois avant leur succès international grâce au tube “Sweet Dreams (Are Made of This)”.

Le concert, enregistré au Heaven, le “superclub” gay de Londres, a eu lieu à un moment charnière de la carrière d’Annie Lenox, Dave Stewart et consorts. En effet, c’est le moment où ils passent du statut de groupe confidentiel – certes apprécié par la critique mais encore peu connu du grand public – à celui de conglomérat de stars internationales, qui engrange plus de dividendes que certains petits pays d’Afrique et d’Asie.  

En sus du célèbre “Sweet Dreams” (à 41min00), l’éblouissante Annie Lenox – en mode Grace Jones punkisée pour l’occasion – chante une palanquée de tubes mythiques :

This is the House, Never Gonna Cry Again, Take Me To Your Heart, I've Got An Angel, Satellite Of Love, Love Is A Stranger [video], Who's That Girl, This City Never Sleeps, Jennifer, Sweet Dreams (Are Made of This), I Could Give You a Mirror, Somebody Told Me, Wrap it Up, Tous Les Garcons Et Les Filles, Sweet Dreams (Are Made of This) [live].