Aller au contenu principal

Le chant des arbres

Les premiers vinyles en bois, dédiés à Radiohead, Joy Division et Velvet Underground

Par Quentin M

C’est bien connu les ingénieurs font feu de tout bois pour créer de nouveaux objets. Amanda Ghassaei, une jeune Américaine de 24 ans fraîchement diplômée du Pomona College de Claremont (Californie) est de ceux-là.

L’année dernière, la pimpante scientifique s’engageait corps et âme dans la mode des imprimantes 3D pour enregistrer ses MP3 sur vinyle. Cette fois-ci, elle passe à la vitesse supérieure en mobilisant un support 100% naturel : le bois. A l'aide d'une découpeuse laser elle creuse de minuscules sillons dans le xylème de son choix – à l’inverse d’une imprimante 3D qui, elle, informe le plastique (lui donne forme) sans l’extruder. 

Partageuse et open minded, comme on dit outre-atlantique, elle a également rédigé toutes les instructions pour que tout uhn chacun puisse créer ces vinyles d’un nouveau genre à la maison. Un DIY bienvenu, quand on sait que les bonnes imprimantes 3D demeurent relativement chères. Reste que le morceau ne peut pas dépasser 3 minutes pour l’instant et qu’il perd en qualité à mesure que la tête s’approche du centre du vinyle. Une qualité qui n'est pas géniale à l'origine...

Toutes les infos sur Instructables

Last but not least, en plus d’être fort ingénieuse Amanda Ghassaei a de très bons goûts musicaux.

De Joy Division à Radiohead ou le Velvet Underground, voici un petit medley de ses créations :