Aller au contenu principal
Imprimer sa maison en 3D

Imprimer sa maison en 3D

Je dessine mes plans, j’appuie sur « print »!

Par Mathilde Serrell et Anne Donadini

Vous en avez sûrement entendu parler, et souvent sur NOVA, il y a une révolution des makers. Théorie développée par Chris Anderson, rédacteur en chef du magazine Wired.

Il explique dans son livre « The new industrial revolution » que tout le monde pourra contribuer à la création collective d’un objet, grâce à l’artisanat 2.0. L’imprimante arrivera dans nos chaumières et se démocratisera.  
 

L’impression 3D, c’est la fabrique numérique d’objets, le circuit de production complémentaire, la machine à imprimer nos désirs matériels plutôt que de subir ceux qu’on nous impose.

 

Une maison en 20 heures et pour 4 fois moins cher

Et voilà que désormais, on peut imprimer sa maison ! Combien de temps pour une maison individuelle ? Une vingtaine d’heures.

Lors d’une conférence TEDx, en avril 2012, le professeur d’ingénierie civile Behrokh Khoshnevis a présenté une machine permettant d’appliquer l’impression 3D au secteur du bâtiment. Le tout pour 4 fois moins cher et dans des délais records.

Bref c'est la révolution du BTP ! La propriété à moindre coût ! Sarkozy en avait rêvé ? Behrokh Khoshnevis l’a fait...

La maison paysage

Dans un esprit moins poussé par la rentabilité que par l'ambition créative, un architecte néerlandais vient lui aussi de dessiner les plans de la première maison imprimée en 3D.

Janjaap Ruijssenaars a d'abord rêvé d’un bâtiment sans réel début ni fin, ayant la forme d’un ruban de Möbius – vous savez, cette étrange surface à un seul côté. Une maison "continue" comme le paysage. C'est ensuite que l'imprimante 3D est devenu le meilleur moyen de fabriquer son projet.

L’architecte veut désormais utiliser l’immense imprimante 3D fabriquée par l’ingénieur italien Enrico Dini pour construire ce bâtiment de 1100 m2.

Il lui suffit d’imprimer tous les éléments en béton et de les assembler avec ceux d’acier et de verre. Un parc national brésilien a déjà manifesté son intérêt pour le projet.

- Plan de la maison du Néerlandais Ruijssenaars -

Avec l'imprimante 3D on peut prévoir des cavités pour les fils électriques par exemple, et construire avec des matériaux locaux.  « On pourrait emmener l’imprimante sur la Lune, l’assembler là-bas et imprimer avec des matériaux lunaires », rêve Ruijssenaars.

Une maison en 3D disponible cet été !

La course est lancée ! Une équipe londonienne d’architectes et de designers nommée Softkill Design prévoit d’ailleurs d’imprimer sa maison en 3D dès cet été.

Ils utilisent « Protohouse 2.0 » : cette construction en fibres de nylon réalisée à partir d’un algorithme se basant sur la croissance osseuse. Waouw. Au final on obtient une mini habitation de 8 mètres de large sur 4 mètres de long. Ce nid de fibres devrait être imprimé cet été, le tout en moins de trois semaines !