Aller au contenu principal

L'epad, tablette pour femmes

A Dubaï, on invente une tablette pour les tâches ménagères

Par Anne Donadini

L'epad. Encore une louable idée tout droit venue du Moyen-Orient. Les Emirats Arabes Unis doivent avoir une image assez limitée de la productivité des femmes - occidentales comme orientales - durant leur journée. 

L'epad, tablette tactile pour femme, est sortie il y a peu. Puisqu'un bon vieux papier ne suffit pas, il faudra désormais verser 190 dollars pièce pour cet "agenda es tâches ménagères". L'epad a été conçu pour ces dames par Eurostar Group, une société dont la firme est basée à Dubaï.

Ecran d'accueil rose bonbon, menu simplifié (dans le doute), pléthore d'applications pré-installées pour organiser la cuisine, le shopping, le yoga et les courses... Cette tablette Android de 8 pouces est équipée d'une mémoire de 16 Go (il faut bien se consoler). Une idée pratique d'ores et déjà taxée de sexisme. "C'est un outil parfait pour les femmes qui connaissent des difficultés à télécharger des applications", soutient Eurostar Group.

Au moins, à Dubaï, ça plait. D'après le Jerusalem Post, 7000 exemplaires ont déjà été vendus. Une habitante confie d’ailleurs au site que « la tablette est vraiment pratique pour naviguer sur internet, faire des recherches ou même jouer". A ce prix là, autant se contenter du vrai.

Un jour, on devrait inventer un iPad qui empêche d'avoir des idées à la con.