Aller au contenu principal

Salade, tomate, cochon

Quand le kebab fricote avec le porc (et toujours le cheval)

Par Quentin M

Comme le rapporte “Au fil du Bosphore”, le blog turcophile du Monde, la presse ottomane s’inquiète du scandale de la viande trafiquée en Europe. En plus de morceaux de cheval, des fast foods dits halal auraient vendu du porc à l'insu de leurs clients  :

« La Turquie aussi est attentive au scandale de la viande trafiquée qui s'étend dans toute l'Europe. Si la presse s'est demandée, comme dans d'autres pays, ce qu'il y avait réellement dans les "köfte suédois" vendus chez IKEA, elle s'intéresse surtout au contenu des fameux "döner kebabs", qui tournent autour  d'une broche verticale, concept inventé en Allemagne.

Et que trouve-t-on dans ces kebabs censés être fabriqués à base de viande de mouton ? En Suisse, sur une vingtaine de points de vente dont la viande a été analysée, plusieurs contenaient du cheval et sept contenaient du porc en quantité infime. Le conseil central islamique suisse s'est déclaré choqué par ces résultats. En Allemagne également, 7 % des échantillons de döner contiendraient du porc. Ce qui n'empêche pas nombre d'entre eux d'afficher un certificat halal. L'Allemagne produit, selon le journal Milliyet, environ 400 tonnes de döner par jour ! Ces derniers sont ensuite en partie exportés vers l'Italie, l'Espagne, le Danemark, la Suède, la Finlande ou les pays baltes. »