Aller au contenu principal
Ramdam #10

Ramdam #10

Ramdam drôle d'une histoire triste, mais pas l'inverse

Par Adrien Gingold

Salut bande de racailles. Je suis désolé, d'habitude le Ramdam, c'est le lundi, mais hier j'étais pas dans mon assiette... Chaipa, ce weekend on a fait un petit repas dominical et y a eu embrouille entre ma soeur et maman... Sale ambiance. C'était pas beau à voir, je te jure, même le chien était choqué. Mamie avait même pas encore sorti le dessert. Je te parle même pas de papa... Bloqué le gars. Ca fait trois jours qu'il est comme ça. Et moi, que voulais-tu que je fasse ? Bah je faisais semblant de me perdre dans les magazines féminins de maman. 

Heureusement qu'il nous reste Justin Bieber. Et les pandas par crews.

Bref. Moche moche, et mamie s'en est allée comme elle était venue. J'ai eu une subite envie de changement. Je voulais un nouvel eldorado, un ailleurs, j'étais prêt à tout remettre en cause... un peu comme Astrid. Astrid, c'est ma copine. Enfin, ça c'est mon point de vue. Je ne sais pas exactement ce qu'elle en pense. Quoique.

Ca m'a coupé les jambes. J'étais diminué. Du coup, j'ai du faire avec.

J'avais des envies d'ailleurs. Je faisais des trucs qui n'avaient presque pas de sens. Je n'arrivais plus à assumer mes responsabilités, j'ai donc du demander à mon petit frère de tenir mon blog à jour. En fait, je n'arrivais plus à rien faire que de pleurer devant les photos heureuses de mon enfance. 

Fallait que je me change les idées, clairement. J'ai un peu regardé les Oscars, c'était trop violent pour moi. Ca me rappelait des souvenirs en fait parce que oui, moi aussi j'aimais bien le sport et ma petite amie, comme ce type. Avec Astrid, on faisait des petits foot dans le jardinet. Oh je ne jouais pas qu'avec elle, notre chien Chiennus aussi en prenait pour son grade ! trominion !

Mais ça c'était avant. Maintenant je n'ai plus que de sombres visions d'horreur, je revois Astrid et Chiennus, Chiennus et Astrid. L'enfer sur terre.

Je me sens seul. Différent des autres, isolé dans cette masse. Alors oui bien sur, mes amis les plus fidèles répondent présents. Mais moi dans ma tête c'est pas fluide.

Je n'en tire qu'une seule leçon, que je me permets de vous prodiguer comme un conseil d'amis : watch your back.