Aller au contenu principal
Ramdam #08

Ramdam #08

Faites gaffe, elle attend la Saint-Valentin pour vous tomber dessus

Par Adrien Gingold

Un coup je vais au ski, un coup Gigi va à Angoulême... Mais là c'est bon on est là tous les deux c'est donc le retour du Ramdam. Oui je vous raconte un peu la vie du bureau du web mais bon c'est pour que vous sachiez, quoi. D'ailleurs en ce moment on a un stagiaire sympa qui s'appelle Quentin, trop mignon, un vrai petit kangourou blessé ce chaton.

Bwef.

Ou en étais-je ? Ah oui : salut les coquines. Salut bande de petits kittens.

Ca va, vous avez bien évité le sujet de la Saint-Valentin avec votre moitié ? Déjà, c'est pas votre moitié. C'est votre meuf-mec. On reparle de moitié dans trois ans. Quoi qu'il en soit, jeudi, il va falloir vous donner les gars. Et quand je dis donner, je parle de tendresse, de GRS, de poney, pas de ce genrede don.

Non, les filles, c'est des princesses. Alors juste pour prévenir, l'air de rien, votre amie va sûrement faire un effort vestimentaire ; les gars, tenez-vous. Murmurez, soupirez, soufflez, susurrer lui un petit truc en anglais, genre un "i love you", ça fait toujours son effet.

Le 14 février, on connait : nous on s'en fout, elles non. Oh oui ça va jaser mais c'est ainsi, je le sais et vous aussi. Vous êtes épiés, ça va être dur de passer entre les gouttes... mais c'est possible ! Après, ça va pas être facile. Un conseil ? Insistez.

Va falloir être carré. Une Saint-Valentin, ça peut se louper pour un mini-détail, un rien.  Au millimètre près, tu peux passer à côté. Vraiment parfois, ça se joue à un chouïa... Tu crois que t'y es, t'es sur que c'est bon... mais non en fait. Dur.

Surprenez-là, soyez là où elle ne vous attend pas. 

Un jour loupée, vous le payez toute l'année. T'es là, on est en juillet, tu t'y attends pas, bim !

Oh bien sur j'ai mon moyen infaillible mais je vais pas vous le... boh après tout allez, on est entre nous. J'ai un poème, c'est du 100%. De rien. Ce truc il est magique, vous allez voir, il a comme un pouvoir, elles tombent toutes.

Mariage gay oblige, j'imagine qu'il faut que j'en place une pour les couples de même sexe ? Non c'est normal. Evidemment, j'ai pas toujours été pour, comme quand je bossais à l'armée du Salut mais bon, vous savez comme c'est, on vieillit, on mûrit. Jésus lui-même a bien changé. Bwef. Faîtes ça classe les gays. Je crois que Versailles organise un truc sympa ce soir-là.

Pas la peine de s'offusquer. Gnagnagnagnagna je vous vois déjà faire. Hé ho hein bon : ça va.

Si vous voulez revenir à des choses plus classiques et attendues, vous avez qu'à lui offrir le chat d'angle qu'elle vous demande depuis des mois. Moi je suis juste là pour aider.

A vous les filles, forever dans nos ptikeurz.