Aller au contenu principal
Migrants on the radio

Migrants on the radio

L’asso Attention Chantier lance la Radio des Foyers

Par Mathilde Serrell et Camille Diao

A 10h, Nova met la culture résistante sur haut-parleur, et se branchait hier sur la Radio des Foyers.

Bisson, Duée, La Commanderie, Saint-Just, David d’Angers, Fontaine-au-Roi, Amandiers… Ca vous dit quelque chose ? Ce sont les noms de quelques-uns des 250 foyers pour travailleurs migrants de la région parisienne, qui accueillent 50 000 hommes ayant choisi l’exil pour nourrir leurs familles restées au pays. Ils y côtoient quelques personnes en réinsertion et autres étudiants en galère.

L’ ambiance « Sonacotra » (de l’ancien nom de l’association qui les gère), c’est le petit coin de bled en métropole, l’espoir dans la précarité, une bonne camaraderie pour oublier qu’on est loin des siens.

Des foyers où l’entraide, la solidarité et le respect de mise sont entravés par des conditions insalubres : chambres délabrées, surpopulation, équipements spartiates. Et des réhabilitations qui tardent à advenir ou nuisent à l’esprit de communauté et aux modes de vie des habitants, notamment en limitant les lieux de vie communs.

Pour réinsuffler un peu de joie dans ces foyers, une poignée de bénévoles ont monté en 2006 l’association Attention Chantier. Non, il ne s’agit pas de présenter aux migrants la dernière pelleteuse en vogue. Ni de les employer dans le BTP. Ni même d’organiser des ateliers chorégraphiques avec des déguisements YMCA (quoique ce serait marrant).

Attention Chantier réinvestit plutôt ces lieux délaissés à l’aide de projets culturels, afin d’ouvrir les foyers sur la ville, de provoquer les rencontres et bien sûr de divertir.

Depuis déjà 5 ans, l’association porte le Festival de Cinéma des Foyers,qui chaque mois de juin parcourt les différentes résidences parisiennes pour des projections et ciné-débats en plein air. L’occasion pour les riverains de franchir le seuil de ces foyers next door, celle de créer un espace de rencontres et de parole, de désenclaver les foyers en leur redonnant une place au sein de la ville. 

Mais Attention Chantier n’en a pas fini. Cette année, l’asso a décidé de lancer la Radio des Foyers, histoires de donner le mic aux habitants de Bisson, de Lorraine, de Clichy et des autres. Après le septième, c’est donc le huitième art qui devient le vecteur de ces paroles « inouïes », au sens premier du terme.

Car la radio est le média parfait pour donner une voix à ceux qui en sont dépossédés. Partout dans le monde, les radios communautaires s’organisent. Ainsi, la fameuse Colifata de Buenos Aires donne la parole à ceux qui souffrent de maladies mentales, des schizophrènes aux psychotiques, émettant directement depuis les jardins de l’hôpital Tiburcio Borda. Elle rassemble aujourd’hui plus de sept millions d’auditeurs et a inspiré la française Radio Citron. S’exprimer à l’antenne, c’est la possibilité de changer l’image que le grand public porte sur eux. D’être enfin écoutés.

Pour cette première année de production et de diffusion, la Radio des Foyers émettra une fois par mois depuis les locaux du foyer Bisson (Paris 20). Deux heures d’expression radiophonique à suivre en direct sur Internet, à partir de mars ! Et tous les samedis de juin, la Radio des Foyers couvrira le Festival de Ciné, se déplaçant chaque weekend dans le lieu qui accueillera les projections.

S’il vous prend l’envie de participer, à l’antenne, à la technique, ou tout simplement là où on aura besoin de vous, vous pouvez contacter Attention Chantier par mail ou au 06 76 43 06 79. Et plus d’infos à leur sujet directement sur leur site web.