Aller au contenu principal
Ofei, une claque

Ofei, une claque

Une découverte mystérieuse et somptueuse de la programmation Nova

Par Giulio Callegari

Les diggers de la programmation Nova sont tombés sur deux morceaux d’une rare puissance et des clips tout aussi armés pour le tube.

Dans la lignée des soul-steppers à la James Blake, cette voix-là aussi crache en vocoder, s’auto-dub, s’auto-double, mais celle-ci hurle, explose, dans un résultat touchant. Un maître capela irréprochable sur le timbre accompagné pour ne rien arranger d'un beau coffre musical.

L’artiste sur YouTube s’appelle « O ». Une lettre, pas facile pour les recherches. Une seule ligne sous les quelques centaines de vues : « London Soul ». Les deux vidéos sont les seules du compte « Chic Corea ». Ok. 

« Ça m’a fait la même claque que James Blake » confie Max, le programmateur, la main sur sa joue écarlate, encore transie du choc. 

Mais alors c’est qui ce « O » ? En fouinant on apprend qu’il vient effectivement de Londres, qu’il se fait appeler Ofei, ou encore Ofe. 

Premier morceau posté il y a quelques mois : London.

  

Deux tracks seulement connues à ce jour, pas de maison mère. Un blog currateur de Londres semble avoir mis la main dessus avant les autres l'année dernière : SelfBlownLe site o-officiel reste vierge tout en teasing

Il est le bienvenu dans la programmation. Surtout quand on voit le clip ci-dessous de son deuxième morceau, Fate, posté la semaine dernière :