Aller au contenu principal

Qui veut acheter l'église d'Arcade Fire ?

Le groupe met en vente la chapelle dans laquelle il a enregistré ses deux derniers albums

Par Quentin M

Depuis que le toit de l’église de Farnham au Québec s’est en partie effondré, les membres d’Arcade Fire – qui y avait pris leurs quartiers depuis plusieurs années – ont décidé de quitter ce studio d’enregistrement insolite.

Le groupe canadien a effectivement enregistré ses deux derniers albums, Neon Bible (2007) et The Suburbs (2010) dans une atmosphère des plus sacrales.

Vendredi dernier, les rockeurs ont annoncé la mise en vente de l’église sur Twitter. Ce divin bien immobilier devrait partir pour la modique somme de 325.000 dollars, à laquelle il faudra ajouter 25 à 45.000 dollars de réparation pour le toit.

L’annonce promet l’acquisition d’une « charmante église dotée d’une petite salle de concert et d’un studio d’enregistrement dûment équipé. Son architecture en fait un endroit parfait pour accueillir un studio d’artiste, un lieu de culte ou un lieu de rencontre culturel / communautaire. » Et Arcade Fire de vous inviter finalement à « offrir un cadre unique à  vos projets ».

Pèlerin ou fan, qui aura  le dernier mot ?