Aller au contenu principal

Mars Planète Danse #4 | Cognac

À Cognac, la danse, c'est comme ailleurs pour les barres chocolatées : mars, et ça repart !

15 mars 2019
Par NOVA BORDEAUX
Mars Planète Danse

« Qu'avons-nous à offrir qui ne soit pas visible sur Youtube ? » La question, posée par la compagnie Defracto qui participe et ouvre cette 4e édition du festival Mars Planète Danse, pose quelques enjeux fondamentaux, déjà d'actualité du temps des essais de Walter Benjamin. L'art peut-il se réduire à ses médias ? Doit-il se fondre absolument dans les moules que lui assignent ses moyens techn(olog)iques ? Réponse : non, bien sûr. Mais comment fendiller ces canevas ? Sur quels leviers jouer ?

On ne s'aventurera pas à balancer une réponse péremptoire au débotté, en se penchant à moitié sur le sujet et en se croyant plus malin que tout le monde. En revanche, on peut esquisser tout de même une ou deux hypothèses. Celle, par exemple, qui mettrait l'accent sur les aspects vivants du « spectacle vivant ». Entendez ici le caractère modulable à l'infini et imprévisible d'une représentation. Mais aussi le rapport qui se tisse entre tous les protagonistes desdits spectacles, qu'ils soient interprètes ou spectateur.trice.s ; une relation spéciale qui se dessine en temps réel, sans que rien n'y fasse écran ; de la vie, tout simplement, hors des conserves pixellisées.

La salle cognaçaise de L'Avant-Scène a semble-t-il décidé d'explorer cette piste au cours des neuf jours que dureront ce Mars Planète Danse version 2019. Un festival qui commence à avoir de la bouteille (c'est sa 4e édition) et qui, s'il se passe dans le 16, est tout sauf un rassemblement de porteurs de charentaises.

Avec ses dix spectacles de danse et d'art de rue, plus quelques animations en ville (gardez un oeil sur les vitrines), son programme est sans conteste de ceux qui osent mettre le nez dehors pour flâner, pour flairer des influences et des propositions inattendues. Breakdance d'auteur, jongleries traquant l'absurde du monde du travail, surréalisme touffu et capillaire : la curiosité sera de bout en bout le maître mot de cette drôle de planète dansante et éphémère.

D'ailleurs, cerise sur le gâteau (et ç'eut été dommage de l'oublier), Nova Bordeaux vous refile le carton d'invitation pour la soirée de clôture de ce Mars Planète Danse #4. Ça se passe juste là.

 

 

 

Mars Planète Danse, 4e édition, du jeudi 21 mars au samedi 30 mars @ L'Avant-Scène (Cognac)