Aller au contenu principal

Le FAB présente Cheptel, de Michel Schweizer | Bordeaux

La parole aux mômes pour cette première qui va surtout faire flipper les vieux

11 octobre 2017
Par captain -xxx-
Michel Schweizer : Cheptel | Bordeaux

Michel Schweizer, le metteur en scène atypique

qui aime à confier la scène aux "vrais gens",

revient avec une bande de jeunes...

On se souvient de "Fauves" en 2010, aventure dans laquelle il avait embarqué une dizaine d'ados en compagnie du comédien Gianfranco Poddighe, leur confiant les clefs de la baraque pour y exposer leur vision du monde.

À cette occasion, lors d'un entretien avec Nova, il avait glissé cette phrase  : "Ils sont formidables, ces ados, sur le plateau, mais leur génération m'inquiète : ils sont là, constamment la tête baissée sur leur portable ; une position d'êtres soumis"

Est-ce pour cela que pour cette deuxième expérience au coté de la relève, il a choisi de baptiser sa pièce "Cheptel" ? ...

Nos gamins sont-ils tous devenus des moutons, des boeufs ou, pire, ces fameux veaux, chers au Grand Charles ?

Il va en tous cas plonger ces enfants de douze ans au milieu d'une forêt forcément un peu flippante et confier la parole à ces Poucets modernes... Auront-ils peur ? Sans doute pas. Que nous diront-ils et les croirons-nous ? C'est l'une des questions qui se pose.

Mais la vraie interrogation sera sans doute de savoir s'ils ont encore quelque chose à nous dire. Non pas, je vous rassure qu'ils n'aient pas d'idées, mais plus effrayant encore, que nous les "vieux" et nos avis n'ayons plus aucune importance à leur yeux.

J'avoue, ça me stresse un peu... Et vous, qu'en pensez vous ?

La réponse, sur scène, pour la première, au Théâtre des 4 Saisons, Gradignan, lundi 23 et mardi 24 octobre, 19h00, dans le cadre du FAB.

Crédit photo : F. Desmesure