Aller au contenu principal

Acid Arab + Arabian Panther + dj Akzidance @ Saint Jean de Védas.

l’Orient à la sauce Electro: une soirée trois en un à V2 le 22 février 2020.

11 février 2020
Par Annick Delefosse
Acid Arab + Arabian Panther + dj Akzidance @ Saint Jean de Védas.  l’Orient à la sauce Electro: une soirée-concert trois en un à V2 le 22 février 2020.

Avec son irrésistible mélange de musique électronique puissante et de sonorités arabes et moyen-orientales, le groupe parisien a enflammé les scènes et conquis les publics français et internationaux suite à la parution de son premier album « Musique de France » (2016).


Pour la petite histoire, Guido Minisky et Hervé Carvalho, pionniers de l’électro-orientale ont commencé Acid Arab en 2012 avec des DJ sets suite à une invitation avec d’autres artistes à participer à un festival à Djerba, en Tunisie. « Chacun avait ramené des disques différents, et puis ça s’est terminé en une sorte de ping-pong auquel s’est mélangé des musiques acid, house avec un ton oriental, arabe. En sortant de la soirée, l’idée de mélanger ces deux musiques avait commencé à germer. On s’est dit : « y a un truc à faire ! » On est donc rentré à Paris et on a créé une soirée nommée Acid Arab. C’était en 2012. En partant de cette base de rencontre et d’échange culturel, notre groupe est né. »

Deux Français qui font de l’electro orientale, ce n’est pas forcément une évidence: « Il n’y a pas de barrières géographiques à la musique. Avant, je faisais de la jungle, et je ne suis pas anglais. Je suis fils d’immigré portugais, ma mère est d’origine arménienne, j’ai grandi avec des voisins russes, pieds-noirs, italiens, le tout en écoutant Radio Nova. Faire la musique qu’on fait, c’est un parcours “normal” dans la France d’aujourd’hui. » Dixit Hervé.


« This is not fusion. This is not a mix. This is a meeting. »

Un nouvel album, une nouvelle tournée, des nouveaux sons. Dans son nouvel opus Jdid (nouveau, frais en arabe) paru en octobre 2019, plus épuré et plus calibré pour le dance floor, combinant techno, house et musiques orientales, le groupe amplifie le dialogue entre les rives nord, sud et est de la Méditerranée pour faire danser les corps.  
«C’est le télescopage de cultures entre l’acid house et les musiques du monde arabe, résume Guido. Il y a des fréquences sonores communes entre les deux, et la transe. »

En before:  Arabian Panther, jeune producteur et dj franco-libanais signé sur le premier label techno palestinien Harara. Marche guerrière ou ode aux Mille et Une Nuits, un objectif unique : mettre en valeur la beauté d’une culture riche et complexe.

En after:  DJ Akzidance des collectifs marseillais Sidi&Co et Tropicold puise son inspiration dans les sonorités africaines, arabes ou encore brésiliennes, aussi bien traditionnelles qu’électroniques.


Nova vous offre des places pour vous abandonner, corps et âme, au dancefloor enflammé de
cette soirée à V2 ! Jouez juste en dessous avec le mot de passe de la page fb Nova Aime.

21h-2h. Billetterie: ici

Salle Victoire 2: Domaine du Mas de Grille, 2 rue Théophraste Renaudot, 34430