Aller au contenu principal
Nova Classic : « Écoute-moi camarade » de Mohamed Mazouni.

Mohamed Mazouni et l’héritage Rachid Taha

Nova Classic : « Écoute-moi camarade » de Mohamed Mazouni.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Écoute-moi camarade » de Mohamed Mazouni.

Notre Nova Classic aujourd’hui est un clin d’œil à Rachid Taha, disparu il y a un an. « Écoute-moi camarade » de Mohamed Mazouni a été repris en 2006 par Rachid Taha sur son album Diwan 2, un disque de transmission destiné à son fils et par extension aux générations futures, un disque sous forme d’abécédaire qui retrace l'histoire de l’immigration depuis les années 60. Parmi les perles dénichées par Rachid Taha, ce titre tout droit sorti des Scopitones, ces machines à clip que l'on trouvait dans les cafés arabes. Un morceau de Mohamed Mazouni, figure de la chanson algérienne en France qui dans les années 60 et 70, qui a créé un style inspiré à la fois du chaâbi et mouvement yéyé. Des chansons interprétées en français - c’est la spécialité de Mazouni - qui raconte l’exil et chante l’amour, parfois avec humour, comme le prouve la chute de cette chanson... 

Rachid Taha a donc remis en lumière cette voix qui a fait le lien entre la France et l’Algérie, et auquel le label Born Bad Records a consacré en mai dernier une compilation Un dandy en exil (Algérie-France, 1969-1983) en mai dernier. Un classique de Radio Nova, c’est de vous jouer les versions originales et c’est donc grâce à Rachid Taha qu’on a écouté pour la première fois ce titre que l’on retrouvera dans le coffret turquoise de Radio Nova.

Visuel © pochette de Un dandy en exil (Algérie-France, 1969-1983) de Mohamed Mazouni