Aller au contenu principal
Marie Transport se balade avec l'artiste Abraham Poincheval

Marie Transport se balade avec l'artiste Abraham Poincheval

Cette personne a traversé la Bretagne en armure, couvé des oeufs, et remonté le Rhône dans une bouteille.

Par Marie Misset

Chaque semaine Marie Transport accompagne une personnalité dans un moyen de transport. Les épisodes de Marie Transport sont diffusés chaque jour à 8h20 dans Pour que tu rêves encore, la matinale de Radio Nova. Vous pouvez les réécouter en podcast ici.

La semaine passée, Marie Transport a voyagé avec l'artiste Abraham Poincheval. Abraham Poincheval est un artiste étonnant. Certains ont entendu parler de lui quand il a passé 15 jours dans la carcasse d’un ours au milieu du Musée de la nature et de la chasse à Paris. D’autres l’ont vu passer sur le Rhône dans une bouteille en verre géante, ou marcher sur les routes de Bretagne dans une armure de chevalier.

Les adeptes du Palais de Tokyo ont pu l’observer couver une douzaine d'œufs pendant trois semaines et ont pu lui parler à travers une pierre, à l’intérieur de laquelle il s’est enfermé pendant une semaine.

n

Il est aussi possible que vous l’ayez vu traverser la France tout droit avec son ami artiste Laurent Tixador ou creuser un trou qu’ils refermaient derrière eux. 

Bref, Abraham Poincheval aime l’enfermement, le défi physique et mental et les aventures impossibles, ce qui provoque chez les autres toutes sortes de sentiments pas toujours bienveillants. Marie Transport est allée le rejoindre dans le quartier de sa galerie, où ils ont pris un café après s’être entrechoqué la tête en guise de bonjour, ils ont ensuite pris un bus mais voyant que ça mettait Abraham un peu mal à l’aise, ont préféré sortir, marcher dans la rue et trouver un tunnel en béton de quasiment 1km, un lieu qu’il a immédiatement adopté. Bientôt Abraham Poincheval marchera sur les nuages. 

En podcast 

Épisode 1 : « J’étais zen dans la pierre, parce que c’était une pierre calme »

Dans cet épisode, Marie Transport rejoint Abraham Poincheval dans un petit café à côté de sa galerie. Ensemble ils évoquent une performance qui a eu lieu au Palais de Tokyo où l’artiste est resté une semaine enfermé à l’intérieur d’une pierre. Ils évoquent ainsi un rêve qu’Abraham trimballe depuis plusieurs années : marcher sur les nuages.

Épisode 2 : « Couver des oeufs, c’est une grande responsabilité »

Dans cet épisode, Marie Transport entraîne Abraham Poincheval dehors, où ils ambitionnent de prendre un bus. Sur le chemin ils évoquent une performance emblématique du travail de l’artiste : la fois où il s’est enfermé deux semaines dans un ours (Musée de la Nature et de la chasse, Paris, 2014).  Et puis la fois où il a décidé de mettre au monde des poussins (Palais de Tokyo, Paris, 2017).

Épisode 3 : « Sur la vigie à Gare de Lyon, c’est les clochards qui me protégeaient »

Dans cet épisode, Marie Transport se rend compte qu’Abraham Poincheval n’est pas très heureux dans le bus, alors elle essaie de lui changer les idées en lui parlant de la fois où il a traversé la France à pied en allant toujours tout droit avec son copain Laurent Tixador (L’inconnu des grands horizons, 2002).

Épisode 4 : « Je sais pas comment j'ai pu me mettre nu dans cette boîte »

Dans cet épisode, Abraham Poincheval et Marie Transport sortent du bus et vont se promener sur les quais de Seine pour parler de la fois où Abraham a voyagé tout nu dans un colis chronopost pendant 3 jours et de la fois où il a décidé de remonter le Rhône en entier dans une bouteille géante.

Épisode 5 :  « Après avoir traversé la Bretagne en armure, j'en rêvais la nuit »

Dans cet épisode, Abraham Poincheval et Marie Transport rentrent dans un tunnel qu’ils trouvent pendant leurs promenades. Ils parlent de la fois où Abraham a traversé une autoroute à pied et la Bretagne en armure.

Vous pouvez également réécouter ce périple en intégralité ici.