Aller au contenu principal
Lorsque Michel Legrand rencontra Macha Méril

Lorsque Michel Legrand rencontra Macha Méril

Le compositeur est décédé dans les bras de l'amour de sa vie il y a quelques jours. Retour sur leur rencontre.

Par Marie Misset

Une Histoire Vraie vous est contée chaque jour à 7h30 par Marie Misset dans Pour que tu rêves encore, la matinale de Radio Nova. Vous pouvez lire celle de ce 28 janvier ci-dessous, ou bien l'écouter en podcast.

Michel Legrand
(c) Getty Images / Michel Ginfray

On a appris samedi la mort de Michel Legrand, grand compositeur français. Au cours d'une carrière de plus de 50 ans, qui lui a valu une renommée mondiale, il a reçu trois Oscars pour ses musiques de films et  a travaillé avec les plus grands - dont il faisait partie - de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf. Il est mort à presque trois heures du matin dans les bras de Macha Meril, l’amour de sa vie.

Cette Histoire Vraie commence en 1964 lors d’un festival de cinéma à Rio de Janeiro. Michel Legrand a 32 ans, il est venu avec Jacques Demy pour présenter Les parapluies de Cherbourg. Il y rencontre, la jeune actrice Macha Méri. Son film à elle, c’est Adorable menteuse, de Michel Deville.

Un soir, un cinéaste français installé au Brésil leur suggère d’aller écouter de la bossa nova dans les boîtes de jazz des favelas. De toute la délégation française, seul Michel et Macha suivent son conseil. Ce soir-là, Macha et Michel se cherchent et se trouvent. Quand Michel lui prend la main, Macha a l’impression d’être une personne complète, à deux. Mais Michel est marié, il a deux enfants et Macha ne va pas tarder à épouser un homme qu’elle n’aime alors pas assez. Ils s’embrassent. Beaucoup. Mais rien de plus.

À l’aéroport de Rio de Janeiro, ils se disent au revoir, se promettent que « peut-être dans une autre vie ». Quelques vies plus tard, Michel - fraîchement célibataire - décide d’aller voir Macha Méril - ravie d’un célibat durement acquis - jouer dans une nouvelle pièce. Lorsqu'elle se termine, Michel va la voir et c’est naturellement que les anciens amoureux transis rentrent et passent la nuit ensemble.

Michel a 82 ans et Macha 74 ans. Au petit matin, Michel dit : « Macha, cette fois-ci, je t’épouse ». Une semaine plus tard, Macha accepte. Le 18 septembre 2014, 50 ans après leurs premiers amours, Macha se marie en blanc à Michel devant 600 personnes.

C’est simple : ma vie commence seulement maintenant

En 2018, sur le plateau de télé Le divan, animé par Marc-Olivier Fogiel, Michel Legrand fait cette déclaration à Macha Méril : « C’est simple : ma vie commence seulement maintenant. C’est plus beau que tout. Auparavant, je pensais toujours au lendemain, au surlendemain, ou alors à la veille, à l’avant-veille : "Qu’est-ce que je vais faire ?". Aujourd’hui, j’ai découvert grâce à Macha comment on vit, par chaque minute, chaque millième de seconde, chaque parole, chaque regard, chaque sourire. »

Ce qui nous permet également de saluer la mémoire d’Henry Chapier, qu’on a longtemps appelé Monsieur Cinéma et qui est décédé ce week-end. Il était l’animateur historique de l’émission de télé culte reprise par Fogiel, Le Divan, entre 1987 et 1994. À la fin des années 1990, Henry Chapier avait trouvé refuge à Radio Nova pour une quotidienne de six minutes sur le cinéma. Il participé à notre antenne jusqu’à très récemment, comme nous vous le racontons dans cet hommage de la rédaction.

Visuel © Getty Images / Stephane Cardinale - Corbis