Aller au contenu principal
Les recettes de l’album de King Gizzard & The Lizard Wizard pour les réfugiés

Les recettes du vinyle de King Gizzard & The Lizard Wizard pour les réfugiés

Wolfpack United, Cranes Studio et Ground Zéro s’associent pour la bonne cause.

Par Bastien Stisi
King Gizzard & The Lizard Wizard - Polygondwanaland

Les gens de Wolfpack United (l’usine de pressage des vinyles / CD), de Cranes Studio et de Ground Zero (le disquaire de la rue du Faubourg Poissonnière) sont manifestement de très bonnes personnes, soucieuses de ce qui se passe en dehors de leur propre petit nombril. Ensemble, ils sortent en effet une édition très limitée du dernier vinyle des King Gizzard & The Lizard Wizard, ces Australiens qui vivent en bande dans une baraque aux allures de squatte punk-beatnik-arty, qui proposent un rock psychédélique perché et puissant, et qui donnent l’impression de sortir un disque à chaque soirée passée ensemble (en 2017 par exemple, ils en ont sorti quatre - Flying Microtonal Banana, Murder of the Universe, Sketches of Brunswick East, et donc Polygondwanaland, et un cinquième arrive). 

La particularité de ce vinyle ? Tous les bénéfices de ses ventes seront reversés à l'association BAAM, qui oeuvre et lutte pour un meilleur accueil des réfugiés, demandeurs d’asile et sans papiers en France. Cette édition unique sera strictement limitée à 500 exemplaires (150 sortent chez Ground Zero le 2 février. On peut les pré-commander), et sera même dispo pour un tout petit euro (symbolique donc) chez Diggers Factory

Bon, et pour les autres, puisque l'album est libre de droits, totalement free pour ceux qui le veulent, eh bien il s'écoute ci-dessous :

Aussi hypéractifs en studio que sur scène, les King Gizzard & The Lizard Wizard ont quelques dates de bookées. Le programme complet sur leur page Facebook.