Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Anywhere » d’Anderson .Paak et de Snoop Dogg.

Le retour au g-funk d'Anderson .Paak et de Snoop Dogg

Nouvo Nova : « Anywhere » d’Anderson .Paak et de Snoop Dogg.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Anywhere » d’Anderson .Paak et de Snoop Dogg.

Il ne sera pas dit qu’Anderson .Paak ne sait pas s’entourer. Après l’entêtant « Tints », en duo avec Kendrick - « respect me from afar » - Lamar, l’enfant doré du R&B américain réunit autour de lui toute la crème hip-hop et soul d’hier et d’aujourd’hui sur son troisième album, Oxnard. Continuant l’exploration de la West Coast entamée en 2014 avec Venice, puis en 2016 avec le superbe Malibu, .Paak semble écrire ici sa propre « origin story » — un retour aux sources géographique (Oxnard est sa ville de naissance) mais aussi musical, tant l’album est marqué par ses héros de jeunesse.

Oxnard est, selon les mots du petit polymathe lui-même, « le projet qu[il] rêvait de faire depuis le lycée » : un album qui roule vite les vitres baissées tout en regardant dans le rétro, poussant la nostalgie des 90’s jusqu’à être produit largement par le grand manitou, Dr. Dre himself. Si Anderson y côtoie le meilleur de la scène actuelle (J Cole, Pusha T ou encore Kadhja Bonet), c’est aux vétérans qu’il semble réserver ses pièces de choix : Q-Tip d’une part, sur le très funk « Cheers », mais aussi Snoop Dogg, qui se remémore sa jeunesse sur « Anywhere », un hommage au g-funk tellement authentique qu’on se croirait en studio pendant les sessions de The Chronic.

Visuel : (c) Facebook d’Anderson .Paak