Aller au contenu principal
Le Pacifique imaginaire de Lomboy

Le Pacifique imaginaire de Lomboy

Nouvo Nova : « Director's Paralysis » de Lomboy.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté: le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui  : « Director's Paralysis » de Lomboy.

Installée à Bruxelles, la chanteuse autrichienne Tanja pioche ses inspirations de partout, évoquant par sa musique un Pacifique imaginaire : entourée de musiciens parisiens et japonais, Lomboy façonne la bande-son d'une vie nomade et insulaire, comme une façon de refuser tout port d'attache. Au gré de ses cinq morceaux, l'EP Warped Caress, paru chez le label français Cracki Records, propose une synth-pop éthérée au groove discret, la voix de Lomboy semblant une caresse justement tordue (comme le suggère le titre de l'EP) par des filtres robotiques, qui donnent au charme nacré de ce « Director's Paralysis » des aspérités électroniques bienvenues. Lomboy sera le 22 mars au Hasard Ludique, à Paris.