Aller au contenu principal
Le jeu vidéo est un art

Le jeu vidéo est un art

C’est, entre autres, pour cette reconsidération globale qu’oeuvre l’émission « Art of Gaming » sur Arte Creative.

Par Camille Diao & Morane Aubert.

Immersion totale dans l’univers du gaming, Arte Creative lançait en fin d’année dernière la deuxième saison d’une websérie passionnante en vingt-deux épisodes, qui retracent l’histoire du jeu vidéo, ses enjeux politiques, poétiques aussi. À travers différentes thématiques, le projet montre que le jeu vidéo est un art à part entière, bien que certains sceptiques restent à convaincre, selon la présentatrice du programme et joueuse professionnelle, Trinity, de passage dans Plus Près De Toi : « on a quand même pas mal évolué ces dernières années, mais il reste quelques petites réserves, donc je pense que l’émission peut convaincre les dernières personnes qui ne le sont pas ». 

Pour chaque épisode, Trinity convoque un spécialiste, sociologue ou encore historien, extérieur au monde du gaming, qui apporte une analyse essentielle. « Cela permet d’éviter de se cloisonner dans un espace qui est que celui du gamer. Ça nous apporte une vision extérieure avec des gens qui ne sont pas forcément dans ce domaine-là et qui vont avoir des références autres que celles du gaming. »

Parmi les thématiques abordées, la question de la vitesse dans le jeu vidéo, de la nourriture, de la nature mais aussi la musique, dans un épisode commenté par Damien Mecheri. Auteur du livre Video Game Music : histoire de la musique du jeu vidéo, il nous rendait d’ailleurs visite sous la verrière de Nova pour nous parler de l’évolution des sonorités dans les jeux vidéo, qui ont aujourd’hui une place de choix dans les auditoriums, le tout accompagné d’une playlist commentée.

Trinity s’intéresse aussi à l’évolution du rôle des femmes dans les jeux vidéo, elles qui sont passées d’objet de quête, souvent très érotisées, à héroïnes. « On garde un tout petit peu de réserve dans cet épisode, on est toujours sur un média qui s’adresse un peu plus aux hommes, de base. Mais j’ai constaté cette évolution en ayant commencé avec Tomb Raider quand j’avais quatre ans, et en le comparant avec les nouveaux jeux. »

L’intégralité de la saison 2 d’Art of Gaming, tout comme la saison 1 d’ailleurs, est à visionner sur le site d’Arte.