Aller au contenu principal
Le classico de Néo Géo : « La Llorona » de Chavela Vargas

Le classico de Néo Géo : « La Llorona » de Chavela Vargas

Véronique Mortaigne raconte la légende de la musique mexicaine.

Par Bastien Stisi
« La Llorona » de Chavela Vargas

Le classico de Néo Géo, nouvelle séquence pour réécouter ou découvrir une chanson emblématique des musiques actuelles. Dimanche dernier, Véronique Mortaigne décortiquait « La Llorona »  de la grande Chavela Vargas, légende de la musique mexicaine, dont la vie est portée à l’écran par Catherine Gund et Daresha Kyi au sein du documentaire Chavela Vargas, en salles le mercredi 15 novembre.

Née en 1919 dans un petit village du Costa Rica, elle devint dans les années 80 l’égérie du cinéaste espagnol Pedro Almodóvar, avec qui elle partageait un désir viscéral pour la mala vida, la « mauvaise vie », une étrange vie racontée dans cette chanson, elle qui, homosexuelle revendiquée, se targuait de n’avoir jamais couché avec aucun homme, et donc, en ce sens, d’être demeurée vierge.

Néo Géo, c'est tous les dimanches, de 10 à 13 heures, sur Nova. L'émission complète de ce dimanche 12 novembre, elle, se réécoute.

Visuel : (c) pochette de La Llorona de Chavela Vargas