Aller au contenu principal
Interview en taxi avec Fary

Interview en taxi avec Fary

Marie Transport interviewe l'étoile montée du stand-up français.

Par Marie Misset

Tous les matins, dans Pour que tu rêves encore, la matinale de Nova, Marie Transport accompagne une personnalité au travail. Cette semaine, cette personnalité, c’était l'humoriste Fary.

Fary, c'est l'étoile montée du stand-up français. Repéré dès ses débuts par l'éminence grise du stand-up en France, Kader Aoun, son ascension est aussi fulgurante que travaillée. 

On peut le voir soit :

- Sur Netflix, avec son spectacle « Fary is the new black » filmé en 2017

- Au Comédia, faubourg de Strasbourg, à Paris, où il joue son nouveau spectacle « Hexagone » qui tournera ensuite dans toute la France

- Bientôt à Bercy (mars 2019), une salle où pour l'instant, seule Florence Foresti a osé faire des blagues. 

Dans « Hexagone », Fary évoque enfin des thèmes qu'il a longtemps tenus à distance par peur d'être coincé dans une case : la France et ses problèmes d'identité, la religion et les soeurs Kardashian.

Marie Transport a rejoint Fary au théâtre du Point Virgule, à Paris, où il a fait ses premiers pas ou presque, avec un texte co-écrit avec sa prof d'histoire de seconde. Le transport utilisé est une voiture dont le chauffeur est absolument fan de Fary. Et l'entretien se termine dans sa loge, au Comédia, où il passe ses nuits à jouer au Code Name, un jeu que vous découvrirez en écoutant le podcast. 

En podcast

Épisode 1 : « La trottinette électrique, moi j'y vais à fond les ballons »

Dans cet épisode, nous attendons Fary devant le Point Virgule, la salle où tous ses rêves ont commencé. Il nous parle de son amour des trottinettes électriques qui offrent des sensations de bonhomme, il apprend que tout le monde n'est pas fan des trottinettes électriques et ça le désole et il évoque ses débuts et sa passion pour Elie Kakou.

c

Épisode 2 : « Le tout puissant a mis Fary sur mon chemin »

Dans cet épisode, on découvre qu'une personne sur deux dans le monde est fan de Fary. On croise un français qui nous parle anglais et qui pense que Fary est « amazing ». On évoque les petits soucis identitaires de la France en quelques mots et on prend une voiture dont le chauffeur est - surprise - fan de Fary. 

Épisode 3 : « La fidélité j'ai essayé, j'ai perdu 10 kilos en 3 mois »

Dans cet épisode, Fary est très enervé contre Anne Hidalgo. Il raconte d'interminables trajets en voiture alors qu'il aurait pu prendre le métro, puis il devient végétarien, avant de remanger du poulet. Très intense. 

Épisode 4 : « Les gens ne considèrent pas encore le stand up comme un art »

Dans cet épisode, on discute d'un article de Libération dont l'auteur a aimé le spectacle de Fary mais regrette qu'il y évoque des sujets bateaux comme le racisme, l'immigration ou Eric Zemmour. 

Épisode 5 : « Tous les soirs, ma loge se transforme en MJC »

Dans cet épisode, on apprend que 7 est le chiffre préféré de Fary. On rentre dans le Comédia où Fary joue Hexagone et il emmène Marie Transport visiter sa loge. Il n'y trouve pas ses fraises Tagada, en revanche il a l'embarras du choix pour sa tenue du spectacle du soir, son dressing étant plein à craquer. 

Vous pouvez également réécouter l'intégrale de la semaine, en un épisode.

Visuel © Twitter